La Russie sous Poutine : meilleure période de l’histoire pour un Russe sur trois

La Russie célèbre, en cette année 2017, le centenaire de la révolution d’Octobre


favorite 418

32 % des Russes estiment que la présidence de Poutine est la meilleure période que leur pays ait connue, selon un sondage du centre Levada, publié le 14 février, à l’occasion du centenaire de la révolution de 1917.

Vladimir Poutine Crimée
« Patrie ! Liberté ! » Manifestante arborant un gilet à la gloire de Vladimir Poutine, lors d’une manifestation à Moscou en 2015. Crédits : LCDR

Talonnant ce score, l’ère brejnévienne recueille 29 % des votes, loin devant les périodes pré-1917 et staliniennes, citées chacune par 6 % des Russes.

A contrario, les périodes les moins populaires sont la perestroïka (1985-1991) et la présidence de Boris Eltsine (1991-1999), qui récoltent, respectivement, à peine 2 et 1 % des voix.

God bless the Tsar

Le sondage révèle en outre qu’au cours des cinq dernières années, la part de citoyens de Russie considérant que la fin de la monarchie a entraîné le déclin de la grandeur de la nation et de l’État russes a diminué de 25 à 21 %, tandis que les Russes voyant dans la chute du régime tsariste un progrès historique sont passés de 9 à 13 %.

23 % des sondés estiment, pour leur part, que les conséquences négatives et positives de cet événement s’équilibrent, et 32 % reconnaissent, eux, n’avoir jamais réfléchi aux répercussions de l’abdication de Nicolas II en 1917.

Centenaire

Enfin, depuis février 2012, le nombre de Russes estimant que la révolution de Février a mené à celle d’Octobre 1917 (1917) et à la création de l’URSS a augmenté de 5 %, passant de 27 à 32 %.

Pour 19 % des personnes interrogées, la révolution de Févier 1917 a « fragilisé le pays ».

Ce sondage a été mené du 20 au 23 janvier 2017 auprès de 1 600 personnes, âgées de 18 ans minimum, dans 137 communes de 48 régions de Russie.

La Russie célèbre, en cette année 2017, le centenaire de la révolution d’Octobre, deuxième phase de la Révolution russe après celle de Février, qui avait provoqué, avec l’abdication du tsar Nicolas II, la chute de la dynastie des Romanov et la fin de l’Empire russe. Au lendemain de la révolution d’Octobre, la Russie devenait le premier régime communiste de l’Histoire.