Mathématiques et sciences : les élèves russes parmi les plus performants

Les élèves russes se classent parmi les meilleurs du monde en mathématiques approfondies, selon les résultats de l'enquête internationale Timss (Trends In Mathematics and Science Study), publiés mardi 29 novembre. Dans les classes spécialisées, en mathématiques approfondies [« S » en France], les jeunes Russes occupent le top du palmarès, suivis des Libanais, des Américains et des Portugais. En physique approfondie, les Russes arrivent en deuxième position, derrière les Slovènes (1er), mais devant les Norvégiens (3e), les Portugais (4e) et les Suédois (5e).Pour Galina Goujvina, professeur agrégée de mathématiques à l’École centrale de Lyon, les résultats de l’enquête confirment l’efficacité du système des classes et lycées spécialisés en mathématiques fondé en 1963, en URSS, par l’académicien Andreï Kolmogorov. « Les lycées russes spécialisés en mathématiques et en physique sont une véritable institution, unique dans le monde », affirme M. Goujvina, également diplômée du lycée spécialisé en mathématiques auprès de l’Université Lomonossov,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

LCDR

Dernières nouvelles de la Russie

Quand la traduction précède l’édition originale

Il est de coutume, pour les traducteurs, de découvrir un texte en langue étrangère, de s’en enthousiasmer et de le traduire. C’est le circuit normal. Mais il arrive – rarement – que le cours des choses s’inverse. C’est le cas de Nastia, d’Andreï Alexandrov.

 

15 mars 2019

Deux sommes sur Dostoïevski

Deux sommes sur Dostoïevski Les éditions des Syrtes publient Dostoïevski, un écrivain dans son temps1 de l’Américain Joseph Frank, spécialiste mondialement reconnu de l’auteur de Crime et Châtiment. Paru en anglais en cinq tomes, dans les années 1970, cet ouvrage exceptionnel a été condensé en un volume par l’auteur en 2010, avec une préface inédite. […]

 

15 mars 2019

Interpol, théâtre de la crise russo-occidentale

Réunie à Dubaï le 21 novembre, la 87e Assemblée générale d’Interpol a élu le Sud-Coréen Kim Jong-yang à la présidence de l’organisation, au détriment du candidat russe Alexandre Prokoptchouk. Habituellement peu médiatisé, l’événement avait, cette fois, des airs de guerre diplomatique.

 

26 novembre 2018