Souscrivez à l'Offre Découverte : 2 semaines d'accès illimité et gratuit au Courrier de RussieJe souscris à l'Offre Découverte

Dans neuf régions de Russie, 1 habitant sur 100 est séropositif

Dans neuf régions de Russie, 1 habitant sur 100 est séropositif

La Russie compte un peu plus d'un million de séropositifs en 2016, selon diverses estimations. Un chiffre d'autant plus alarmant que les autorités peinent à combattre ce fléau. La direction municipale pour la santé de Ekaterinbourg, où un habitant sur 50 est porteur du VIH (virus de l’immunodéficience humaine), a décidé de tirer la sonnette d'alarme, le 1er novembre. « Nous avons officiellement annoncé une épidémie de VIH dans la ville », a déclaré, le même jour, la première adjointe du directeur du département pour la santé de la mairie, Tatiana Savinova, soulignant que ces données ne représentaient que les cas enregistrés officiellement. « Les chiffres réels sont plus élevés », a-t-elle ajouté. La direction municipale pour la santé fait état de 26 693 cas d’infection au VIH enregistrés dans la ville, soit 1 826 personnes pour 100 000 habitants ou 1,8 % de la population. Parmi les voies de contamination à Ekaterinbourg, c’est l’échange de seringues entre toxicomanes qui arrive en tête (52 %), suivi par les rapports sexuels (46 %), a précisé Mme Savinova, notant que l’on observe toutefois une très forte augmentation de la transmission par rapport sexuel.

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Souscrivez à l'Offre Découverte :
2 semaines d'accès illimité et gratuit au Courrier de Russie

Je souscris sans CB

Déjà abonné ?

Se connecter

Biélorussie : un président en état de siège

L’élection présidentielle biélorusse se tient, ce dimanche 9 août, dans un climat de tension sans précédent. Fébrile face à la montée en puissance de l’opposition, le président sortant, Alexandre Loukachenko, a pris le risque de provoquer une crise diplomatique avec la Russie pour mobiliser son électorat.

 

6 août 2020