fbpx

Dans neuf régions de Russie, 1 habitant sur 100 est séropositif

La Russie compte un peu plus d'un million de séropositifs en 2016, selon diverses estimations. Un chiffre d'autant plus alarmant que les autorités peinent à combattre ce fléau. La direction municipale pour la santé de Ekaterinbourg, où un habitant sur 50 est porteur du VIH (virus de l’immunodéficience humaine), a décidé de tirer la sonnette d'alarme, le 1er novembre. « Nous avons officiellement annoncé une épidémie de VIH dans la ville », a déclaré, le même jour, la première adjointe du directeur du département pour la santé de la mairie, Tatiana Savinova, soulignant que ces données ne représentaient que les cas enregistrés officiellement. « Les chiffres réels sont plus élevés », a-t-elle ajouté.La direction municipale pour la santé fait état de 26 693 cas d’infection au VIH enregistrés dans la ville, soit 1 826 personnes pour 100 000 habitants ou 1,8 % de la population.Parmi les voies de contamination à Ekaterinbourg, c’est l’échange de seringues entre toxicomanes qui arrive en tête (52 %), suivi par les rapports sexuels (46 %), a précisé Mme Savinova, notant que l’on observe toutefois une très forte augmentation de la transmission par rapport sexuel.

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

LCDR

Dernières nouvelles de la Russie

Le Courrier de Russie littéraire

Quand la traduction précède l’édition originale

Il est de coutume, pour les traducteurs, de découvrir un texte en langue étrangère, de s’en enthousiasmer et de le traduire. C’est le circuit normal. Mais il arrive – rarement – que le cours des choses s’inverse. C’est le cas de Nastia, d’Andreï Alexandrov.

 

15 mars 2019
Le Courrier de Russie littéraire

Deux sommes sur Dostoïevski

Deux sommes sur Dostoïevski Les éditions des Syrtes publient Dostoïevski, un écrivain dans son temps1 de l’Américain Joseph Frank, spécialiste mondialement reconnu de l’auteur de Crime et Châtiment. Paru en anglais en cinq tomes, dans les années 1970, cet ouvrage exceptionnel a été condensé en un volume par l’auteur en 2010, avec une préface inédite. […]

 

15 mars 2019
International

Interpol, théâtre de la crise russo-occidentale

Réunie à Dubaï le 21 novembre, la 87e Assemblée générale d’Interpol a élu le Sud-Coréen Kim Jong-yang à la présidence de l’organisation, au détriment du candidat russe Alexandre Prokoptchouk. Habituellement peu médiatisé, l’événement avait, cette fois, des airs de guerre diplomatique.

 

26 novembre 2018