S'abonner, c'est lire ce que personne n'ose dire sur la RussieDécouvrir nos offres

L’énigme Total : l’enquête sur la mort de Christophe de Margerie est close

L’énigme Total : l’enquête sur la mort de Christophe de Margerie est close

Au terme de deux années d'enquête, le Comité intergouvernemental d’aviation (IAC) a dévoilé, mardi 25 octobre, son rapport final sur la mort de Christophe de Margerie, l'ex-PDG de Total, et des trois membres d'équipage du Falcon 50, entré en collision avec une déneigeuse, le 20 octobre 2014, à l'aéroport moscovite de Vnoukovo. Les experts, qui ont identifié seize facteurs à l'origine de la collision, mettent en cause l'aéroport de Vnoukovo et deux employés du service de déneigement, « en état d'ébriété » au moment des faits.Le premier est Vladimir Martynenko, le conducteur de la déneigeuse. Selon l'IAC, il a ce soir-là perdu « le sens de l'orientation », ce qui a provoqué son « intrusion non autorisée » puis son « arrêt » sur la piste de décollage.

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné ? Se connecter

Junzhi Zheng

Menace terroriste en Russie : La piste kirghize

Le 17 avril dernier, le FSB arrêtait Abror Azimov, un des organisateurs présumés de l’attentat du métro de Saint-Pétersbourg, qui avait fait 16 morts. Originaire du Kirghizistan, tout comme Akbarjon Djalilov, l'homme aurait agi pour le compte du Bataillon de l'Imam Shamil.

 

28 décembre 2017