Le patriarche de Moscou Kirill

Le droit à l’avortement menacé en Russie

Premier pays au monde à avoir autorisé l’avortement en 1920, la Russie voit aujourd’hui cette pratique remise en question par la partie conservatrice de la société. Le patriarche Kirill, le Grand mufti Talgat Tajuddin et la déléguée aux droits de l’enfant Anna Kouznetsova ont successivement appelé, le 27 septembre, à interdire la pratique de l’interruption volontaire de grossesse (IVG). Décryptage.

Contre la religion

Le patriarche de l’Église orthodoxe russe Kirill a signé, mardi 27 septembre, une pétition rédigée par des militants des groupes anti-avortement « Pour la vie » et « Les Volontaires orthodoxes », appelant à l’interdiction de l’avortement en Russie.Le texte, qui demande « la fin du meurtre légal des enfants avant leur naissance », avait reçu, en amont, le consentement de la Commission de l'Église orthodoxe russe sur la famille et la protection de la maternité et de l'enfance.La pétition exige « des amendements législatifs » pour interdire l'avortement chirurgical et médicamenteux, ainsi que la pilule du lendemain. Pour les auteurs du texte, l’enfant en gestation est un être humain à part entière, dont « la vie, la santé et le bien-être doivent être protégés par la loi ».

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Manon Masset

Dernières nouvelles de la Russie

Charles Michel à Moscou : la Belgique intermédiaire entre l’UE et la Russie ?

Le Premier ministre belge Charles Michel a clôturé mercredi 31 janvier une visite de trois jours à Moscou. L’occasion pour lui de briser la glace avec les dirigeants russes.

 

1 février 2018

Patinage artistique : la nouvelle reine Alina Zaguitova

En remportant neuf médailles, les Russes ont largement dominé les championnats d’Europe. Parmi les stars, la jeune patineuse Alina Zaguitova qui s’est illustrée en remportant, à seulement 15 ans, la médaille d’or.

 

26 janvier 2018

Ces Russes qui spéculent sur les cryptomonnaies

Malgré la récente chute du bitcoin, l’engouement pour les monnaies numériques ne faiblit pas en Russie. Pour la première fois, un groupe d’investisseurs vient d’acheter une centrale électrique en Sibérie pour le minage.

 

24 janvier 2018