Souscrivez à l'Offre Découverte : 2 semaines d'accès illimité et gratuit au Courrier de RussieJe souscris à l'Offre Découverte

Un homme en jupe contre le viol des femmes

Un homme en jupe contre le viol des femmes

Le journaliste Pavel Nikouline a enfilé une minijupe et participé à la course de charité organisée, le 2 juin 2016, dans le parc Sokolniki, à Moscou, par le centre Sestry (« Sœurs »), qui vient en aide aux victimes de viols. Il raconte son expérience sur le portail Takie dela.

La course pour une bonne cause

« Quoi ? Tu vas courir en jupe ? Mais pour quoi faire ? », ont réagi mes amis hommes, quand je leur ai dit que je comptais participer à la course de charité du centre Sestry. Le but de la course était d'attirer l'attention de la société sur le problème des reproches faits aux victimes d'agressions sexuelles. Il n'est pas rare d'entendre que, si une femme a eu des problèmes, ce n’est pas parce qu’elle a eu la malchance de croiser un salaud dans la rue mais parce qu'elle n’était pas habillée convenablement – qu'elle portait une jupe courte, par exemple. D'où la décision des Sestry d'organiser cette course sous le mot d'ordre : Dress doesn't say yes ! (« Ma robe n’est pas un oui ! ») « Une joggeuse n'est en compétition avec personne, elle n'est pas là pour se pavaner, elle prend simplement soin d'elle, annonce le prospectus de l'événement. Elle met des vêtements et des chaussures de sport, et si elle porte une minijupe, c’est juste qu'elle se sent à l’aise dedans pour courir.

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Souscrivez à l'Offre Découverte :
2 semaines d'accès illimité et gratuit au Courrier de Russie

Je souscris sans CB

Déjà abonné ?

Se connecter

Biélorussie : un président en état de siège

L’élection présidentielle biélorusse se tient, ce dimanche 9 août, dans un climat de tension sans précédent. Fébrile face à la montée en puissance de l’opposition, le président sortant, Alexandre Loukachenko, a pris le risque de provoquer une crise diplomatique avec la Russie pour mobiliser son électorat.

 

6 août 2020