S'abonner, c'est rejoindre une communauté d'experts et de passionnésDécouvrir nos offres

Les gens du Nord : le côté lumineux de la Force

Les gens du Nord : le côté lumineux de la Force

« C’est vraiment curieux : les gens d’ailleurs fantasment – nous, habitants du Nord, serions des oiseaux de nuit qui vivrions seuls dans le noir, comme des chouettes. Ils pensent que nous habitons plus au Nord encore que l’enfer, comme me l’a dit un collègue philosophe de Saint-Pétersbourg », m’a confié Alexandre Sotkine, professeur de philosophie à l’Université arctique de Mourmansk. Je suis donc partie à la rencontre de ces gens du Nord, dans la péninsule de Kola, pour qu’ils me racontent leurs histoires de nuit polaire, des histoires insignifiantes ou de grands moments de leur vie. Pour comprendre comment cette vacance du soleil les façonne, je les ai rencontrés dans leurs appartements et photographiés à la lumière de ces lampes qui les éclairent tout au long de cette période.

Dima et Sveta, Mourmansk

Après avoir été policier, puis avocat, Dima change de carrière et monte son agence de voyages en Russie. Sveta travaille dans l’hôtellerie. Depuis 10 ans, Dima et Sveta sont couchsurfers : ils accueillent gratuitement des visiteurs du monde entier, à qui ils montrent leur région. Le couchsurfing, c’est une philosophie de vie. Une aurore boréale ? Dima arrête sa voiture dans le vent et le froid pour permettre à ses passagers de prendre des photos. Il est couchsurfer ! Sur la route, dans la nuit polaire, une voiture en panne et ses passagers dehors en t-shirt par –25°C ? On leur porte évidemment secours,

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné ? Se connecter

Marie de La Ville Baugé