S'abonner, c'est soutenir une rédaction indépendante basée à MoscouDécouvrir nos offres

Vladivostok en quête d’une image de marque

Vladivostok en quête d’une image de marque

Plus de deux millions de touristes ont visité le Primorié en 2014, et les autorités régionales prévoient d’en attirer cinq millions d’ici 2017. Pour répondre à cet objectif, Vladivostok doit se doter d’une image de marque et apprendre à se vendre.Ils se ressemblent tous, avec leurs écritures dorées ou argentées pour les titres, leurs clichés grand format de bâtiments mornes et tristes, leurs descriptions fades et interminables de la statue de Lénine ou du musée historique de la ville.De quoi s’agit-il ? Des sites, brochures, livres et autres guides touristiques sur les régions russes. Vladivostok n’échappe pas à la règle, avec sa littérature aussi volumineuse qu’ennuyeuse sur les sites de la ville à visiter.Pourtant, la capitale de l’Extrême-Orient a beaucoup changé récemment, et ne ressemble plus à la cité industrielle grise et froide de toutes les cartes postales.Longtemps négligée par Moscou, Vladivostok a connu une renaissance en 2008, avec les dix milliards de roubles qui y ont été investis afin de préparer l’organisation du sommet de l’APEC (Coopération économique pour l'Asie-Pacifique), en 2012.De grands travaux aussi divers que grandioses et titanesques ont été entrepris à l’occasion.

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné ? Se connecter

Manon Masset

Ces Russes qui spéculent sur les cryptomonnaies

Malgré la récente chute du bitcoin, l’engouement pour les monnaies numériques ne faiblit pas en Russie. Pour la première fois, un groupe d’investisseurs vient d’acheter une centrale électrique en Sibérie pour le minage.

 

24 janvier 2018