S'abonner, c'est rejoindre une communauté d'experts et de passionnésDécouvrir nos offres

La Russie de Fanny Ardant et Gérard Depardieu

La Russie de Fanny Ardant et Gérard Depardieu

Le 7 octobre dernier, Fanny Ardant et Gérard Depardieu ont joué La Musica deuxième, de Marguerite Duras, au théâtre de l'Estrade à Moscou. Avant la représentation, les deux acteurs français se sont confiés à la presse russe. Le Courrier de Russie publie les meilleurs extraits de cet échange.

Sur leur lien avec la Russie

Fanny Ardant : On ne peut pas imaginer l’Europe sans la Russie. Souvenez-vous de cette fameuse formule du général de Gaulle sur « l’Europe de l’Atlantique à l’Oural ». La culture russe tient une place prépondérante, que ce soit dans le ballet, la musique ou la peinture…Gérard Depardieu : La Russie fait partie de l’Europe, et c’est pour cette raison que je viens de m’installer ici. Je me sens très russe au fond de moi. J’ai joué récemment le tsar Ivan Grozny, en langue russe, dans l’opéra de Prokofiev. Dans l’avenir, j’aimerais aussi incarner tous les personnages de Dostoïevski.Fanny Ardant : Moi,

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné ? Se connecter

Rusina Shikhatova

Le retour du grand roman russe

En 2015, le premier roman de Gouzel Iakhina, Zouleikha ouvre les yeux, s'imposait dans la littérature russe. Ce récit de la dékoulakisation est aujourd’hui traduit en 16 langues. Le Courrier de Russie a rencontré sa traductrice française, Maud Mabillard.

 

16 février 2018