Revue du 26/11 - Poutine interdit la publicité sur les avortements

Revue du 26/11 – Poutine interdit la publicité sur les avortements

Vous êtes pressé et accroc à l’actu, vous ne lisez pas la presse russe et vous avez peur de rater une nouvelle importante ? Le Courrier de Russie la décortique pour vous chaque jour, en quelques lignes.

Poutine interdit la publicité sur les avortements

Le 25 novembre, le président Vladimir Poutine a signé une loi apportant des amendements à plusieurs actes législatifs concernant la protection de la santé. Les corrections interdisent notamment la publicité des services d'avortement. « Les services médicaux d'interruption volontaire de grossesse ont été ajoutés à la liste de ceux dont la publicité est interdite par la loi fédérale sur la publicité », indique le communiqué du site de l'administration présidentielle. La loi impose également des restrictions sur la promotion de la médecine traditionnelle et la distribution d'échantillons publicitaires de médicaments contenant des stupéfiants.

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

LCDR

Dernières nouvelles de la Russie

Quand la traduction précède l’édition originale

Il est de coutume, pour les traducteurs, de découvrir un texte en langue étrangère, de s’en enthousiasmer et de le traduire. C’est le circuit normal. Mais il arrive – rarement – que le cours des choses s’inverse. C’est le cas de Nastia, d’Andreï Alexandrov.

 

15 mars 2019

Deux sommes sur Dostoïevski

Deux sommes sur Dostoïevski Les éditions des Syrtes publient Dostoïevski, un écrivain dans son temps1 de l’Américain Joseph Frank, spécialiste mondialement reconnu de l’auteur de Crime et Châtiment. Paru en anglais en cinq tomes, dans les années 1970, cet ouvrage exceptionnel a été condensé en un volume par l’auteur en 2010, avec une préface inédite. […]

 

15 mars 2019

Interpol, théâtre de la crise russo-occidentale

Réunie à Dubaï le 21 novembre, la 87e Assemblée générale d’Interpol a élu le Sud-Coréen Kim Jong-yang à la présidence de l’organisation, au détriment du candidat russe Alexandre Prokoptchouk. Habituellement peu médiatisé, l’événement avait, cette fois, des airs de guerre diplomatique.

 

26 novembre 2018