Iouri Saprykine : « Arrêtons de ne pas chercher la petite bête ! »

Le magazine Aficha a publié, à la suite des promenades citoyennes et du mouvement OccupyAbay, qui ont succédé à l’investiture de Vladimir Poutine, 43 manifestes citoyens d’écrivains, de journalistes, de musiciens et de poètes, dans lesquels ils exposent leurs visions personnelles sur la Russie actuelle. Le Courrier de Russie a sélectionné les « 10 choses à faire afin de sauver la Russie » selon le journaliste Iouri Saprykine.

Thérapie nationale

Cela fait à peu près 100 ans que la Russie se trouve dans un état de stress permanent et, malgré l’amélioration du niveau de vie, la santé psychologique de la population se dégrade un peu plus chaque année. Par conséquent nous nous retrouvons coincés dans une spirale infernale : violence domestique et goujaterie, dépression, suicides, morosité et désespoir. Il est donc indispensable de créer un programme de réhabilitation psychologique et de transformation de la société russe comprenant la création d’un service national d’aide psychologique par téléphone ou par Skype, d’un programme d’accompagnement pour les vétérans et les victimes de la guerre, d’un examen de politesse pour les fonctionnaires, d’interdire la diffusion de séries policières à la télévision, de mettre la musique à haut volume dans les kiosques et enfin d’éduquer les plus démunis. Il est également nécessaire de diffuser 24/24 sur l’une des chaînes nationales des vidéos mettant en scène des chats.

Remise sur pied

Les infrastructures russes sont abîmées et c’est avec difficulté qu’elles tiennent encore debout : les avions s’écrasent, les machines se cassent et les tuyaux fuient.

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Traduit par Thomas Gras

Dernières nouvelles de la Russie

Tatarstan : la langue tatare devient facultative

L'enseignement du tatar n'est plus obligatoire dans les écoles du Tatarstan. Ekaterina Khodjaeva revient sur un bras de fer linguistique.

 

30 novembre 2017

Sous pression, le boulanger homophobe Sterligov revend sa chaîne moscovite

L'entrepreneur super-orthodoxe et ouvertement homophobe German Sterligov a annoncé la revente de ses boulangeries Khleb i sol à Moscou.

 

8 novembre 2017

La bande son de la révolution russe

De la Marseillaise à Hatikvah, quelles étaient les chansons populaires parmi les révolutionnaires russes en 1917 ?

 

27 octobre 2017