l'hippopotame Gliassik du zoo de Kaliningrad va bien

De la drogue pour Gliassik

Désormais, l'hippopotame Gliassik du zoo de Kaliningrad va bien. Il a souffert pendant plus d’un an à cause d’une canine qui poussait de travers et lui blessait la joue. Gliassik avait mal. Mais scier la canine malencontreuse n’a pas été de tout repos. Autour de cette opération assez simple s’est déroulée toute une histoire, presque un roman policier, qui a impliqué les douaniers, mais aussi l’Agence fédérale de contrôle des stupéfiants, le maire, le gouverneur et les media.l'hippopotame Gliassik du zoo de Kaliningrad« Au début, nous avons tenté de scier la dent de Gliassik à vif et l’avons attaché avec des cordes. Mais à peine avions-nous commencé d’opérer qu’il a déchiré ses cordes, et failli dévorer le vétérinaire, raconte un collaborateur du zoo. L'hippopotame est l’un des animaux les plus dangereux du monde. C’est tout de même une montagne de muscles de trois tonnes. S’il s’énerve, il peut facilement détruire un mur de béton. C’est effrayant. Vous savez, personnellement, j’espère bien mourir dans mon lit. »Les hippopotames sont le symbole du parc zoologique de Kaliningrad. Quand les troupes soviétiques ont pris Königsberg en 1945, ils ont découvert, parmi les ruines du jardin zoologique prussien, l’hippopotame Hans et sa famille, couverts de blessures par balles.

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Traduit par Julia Breen

Dernières nouvelles de la Russie

Igor Kolomoïski : « La guerre dans le Donbass sert les intérêts de Washington »

Le milliardaire Igor Kolomoïski, revenu en Ukraine fin mai après deux ans d'exil, est souvent qualifié de « parrain » du nouveau pouvoir à Kiev. Dans un entretien accordé à l'hebdomadaire ukrainien Novoïe Vremia, il s'est longuement exprimé sur la situation économique du pays et sur le conflit dans le Donbass.

 

19 juillet 2019

Les Russes en mal de solidarité

« Les Russes ont la nostalgie du « nous », dont témoignent leurs accès chroniques de néo-stalinisme. Dans leur esprit, l’URSS apparaît aujourd’hui comme un pays des merveilles, où ils étaient tous frères et vivaient de victoires communes. » L’écrivain Andreï Desnitski revient sur trente ans d’aspirations des Russes.

 

25 juin 2019

Vente d’armes :
la Russie se place sur le marché de l’occasion

En mai dernier, un décret gouvernemental a simplifié la procédure de revente d’armes russes à des pays tiers. Une mesure prise afin de contourner les sanctions américaines.

 

4 juin 2019