Les nationalités de la Fédération de Russie

Les nationalités de la Fédération de Russie

Si l’on demande à un Breton, un Normand ou un Alsacien quelle est sa nationalité, il répondra sans doute : Français. Si l’on pose la même question aux habitants des différentes régions de la Fédération de Russie, on n’entendra pas seulement Russe, mais aussi Tatar, Oudmourte ou Tchétchène. Pourquoi ?

« Il existe deux conceptions de la nation, affirme Viatcheslav Mikhaïlov, ancien ministre russe des affaires des nationalités dans les années 1995-2000, la première relève de la tradition allemande et insiste sur le droit du sang. Selon cette théorie, une nation est une communauté de gens qui ont les mêmes origines, parlent la même langue et ont les mêmes valeurs culturelles. C’est une nation ethnique. La deuxième conception élaborée par les Encyclopédistes français se base sur le droit du sol : tous les hommes qui vivent dans un Etat et jouissent des mêmes droits civils et juridiques sont considérés comme une nation. Ici, il est question d’une nation civique ».

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné se connecter

Inna Doulkina

Dernières nouvelles de la Russie

Arythmie : à voir pendant la Semaine du cinéma russe à Paris

La Semaine du cinéma russe vient d’ouvrir à Paris. Si vous n’aviez qu’un film à voir, optez pour Arythmie de Boris Khlebnikov.

 

9 novembre 2017

Que reste-t-il de 1917 ?

Le centenaire de la révolution, en Russie, est tout sauf une grande fête. Le temps des parades et des festivités collectives est révolu.

 

7 novembre 2017

« Notre mission est la promotion de la littérature russe à l’étranger »

Plus de 40 œuvres d'auteurs russes ont été publiées en français grâce à l’Institut de la traduction. Le directeur explique ce projet.

 

31 octobre 2017