La Chambre civile s’inspire du Conseil économique et social

La Chambre civile s’inspire du Conseil économique et social

« J’espère que nous serons capables de mettre en place en Russie un tout nouveau type d’institution coordonnant les intérêts publics, une institution éminemment démocratique qui oeuvrera avec d’autres organisations démocratiques dans notre pays », déclarait Vladimir Poutine le 3 août dernier, lors d’une réunion de réflexion sur la formation de la Chambre civile. Près de deux mois plus tard, le 30 septembre 2005, il entérinait la création de ce nouvel organe consultatif, supposé représenter les intérêts de la société civile.

La Chambre civile s’inspire du Conseil économique et social

Composée de 126 membres (dont 42 nommés par le président russe), parmi lesquels figurent des représentants d’associations, des médecins, des autorités religieuses, comme le grand rabbin de Russie Berl Lazare, ou des hommes d’affaires, tels que le puissant oligarque Vladimir Potanine,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Eleonore Dermy