Lénine l’Equatorien, médecin renommé à Saratov

Lénine l’Equatorien, médecin renommé à Saratov

Mario Lénine Moran Mollina est né dans la capitale de l’Équateur – Quito. Son père communiste l’a nommé en honneur du « vojd », le « chef » du prolétariat mondial. C’est d’ailleurs grâce à son père que Mario Lénine a su ce qu’était la Russie. Reportage.

Russie inattendue

Mario a terminé un lycée de la ville équatorienne de Machala, aussi surnommée la « capitale de la banane ». Il a poursuivi ses études à la faculté de médecine de la capitale, spécialité urologie. C’est là qu’il a rencontré sa future femme, qui faisait aussi des études de médecine.

Afin d’acquérir le statut de médecin, Mario devait compléter ses études par un stage à l’étranger. Lénine et sa femme ont pris du temps pour choisir leur destination. Ils s’étaient d’abord arrêtés sur Saint-Pétersbourg, mais il n’y avait pas de poste. C’est à Saratov que les époux ont trouvé un stage. Connaissant la bonne réputation de l’université de médecine et de l’école académique de la ville, ils n’ont pas hésité longtemps. Le gouvernement russe était prêt à financer la moitié de sa formation comme stagiaire à condition que Mario travaille ensuite pendant quelques années en clinique fédérale. […]

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Maria Oxamitnaia

Dernières nouvelles de la Russie

Société

Revue du 12/07 – La Russie, première économie européenne

Vous êtes pressé et accro à l’actu, vous ne lisez pas la presse russe et vous avez peur de rater une nouvelle importante ? Le Courrier de Russie la décortique pour vous chaque jour, en quelques lignes. La Russie, première économie européenne La Russie, à en croire les données de la Banque mondiale pour l’année 2012, est la plus importante économie européenne en termes de PIB en parité de pouvoir d’achat. Elle se place cinquième au classement mondial établi par la Banque. En matière de PIB nominal, la Russie a grimpé en 2012 de la 9ème à la 8ème place, devançant l’Italie, indique pour sa part le Fonds monétaire international. L’actualisation de ces bases de données a par ailleurs fait passer la Russie de la catégorie de pays à revenu moyen supérieur à celle des pays à revenu élevé. […] Partager :Cliquez pour envoyer par e-mail à un ami(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Facebook(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Twitter(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur LinkedIn(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Google+(ouvre dans une nouvelle fenêtre)

12 juillet 2013
Culture

Une nouvelle vie pour le Bolchoï ?

Cette semaine, l’affaire la plus discutée de la sphère culturelle moscovite est, sans aucun doute, la destitution du directeur du prestigieux théâtre Bolchoï. Une semaine après la démission d’Irina Antonova, directrice vétérane du Musée Pouchkine, c’est Anatoli Iksanov qui quitte inopinément son poste au Bolchoï, ce 9 juillet. Son successeur sera Vladimir Ourine, jusqu’ici directeur du très réputé Théâtre académique musical de Moscou. Serait-ce enfin la fin des scandales pour le Bolchoï ? Le nom de la scène culte signifie « Grand Théâtre », et pour cause. Le Bolchoï bénéficie d’un statut réellement légendaire, et ce depuis des siècles. Sa grande gloire s’est pourtant toujours accompagnée de petits grabuges. C’est connu : le milieu du théâtre, et surtout du ballet, regorge de jalousies, ambitions et manigances. Cependant, certains – dont plusieurs anciens employés du théâtre – affirment que la vie interne du Bolchoï n’a jamais été aussi tumultueuse que sous la direction d’Anatoli Iksanov. Et cette affirmation ne semble pas infondée. Au cours de cette dernière année, le Bolchoï a d’abord souffert d’une agression au vitriol ayant aveuglé son directeur artistique, […] Partager :Cliquez pour envoyer par e-mail à un ami(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Facebook(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Twitter(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur LinkedIn(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Google+(ouvre dans une nouvelle fenêtre)

12 juillet 2013
Europe

Alexeï Kouznetsov : sa singulière cavale en France

Le 5 juillet, Alexeï Kouznetsov, ex-ministre des finances et ex-Premier ministre adjoint de l’oblast de Moscou, est arrêté sur la Côte d’Azur à la demande des autorités russes. Chez l’ancien haut fonctionnaire, les enquêteurs retrouvent plusieurs faux passeports. Kouznetsov, soupçonné de fraude à grande échelle, a été mêlé à de multiples scandales depuis 2008. Comment a-t-il pu rester si longtemps en cavale ? « Moi qui suis sous mandat d’arrêt international depuis 2008, je voyage tranquillement. Ils connaissent mon adresse, mais personne ne vient me chercher, notait un avocat contraint d’émigrer aux États-Unis, Boris Kouznetsov dans une interview pour Gazeta.ru. Je ne peux évidemment pas défendre les intérêts de cet autre Kouznetsov vu que je suis moi-même poursuivi. Sauf que moi, c’est pour des motifs politiques. » Selon Boris Kouznetsov, Alexeï Kouznetsov vivait illégalement en France depuis qu’il avait quitté la Russie, en 2008. L’avocat, accusé de divulgation d’informations secrètes, a étudié le cas de l’ancien haut fonctionnaire. « Quand on a émis le mandat pour son arrestation, […] Partager :Cliquez pour envoyer par e-mail à un ami(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Facebook(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Twitter(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur LinkedIn(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Google+(ouvre dans une nouvelle fenêtre)

10 juillet 2013