Le Courrier de Russie

Rostov-sur-le Don : ville douce, ville dure

Fait-il bon vivre à Rostov-sur-le-Don ? 86 % de ses habitants le pensaient en 2014, selon un sondage mené par la revue Rousskiï Reporter. Qu’est-ce qu’ils apprécient particulièrement dans leur ville, et qu’est-ce qui leur déplaît ? Reportage.

Rostov-sur-le-Don ressemble à beaucoup d’endroits dans le monde et à aucun en particulier. On évoque souvent New York pour la comparaison. Ici, comme dans la grande ville américaine, les rues forment une grille, et l’on fixe ses rendez-vous à tel ou tel angle. Dans le quartier de Nakhitchevan, ancienne ville arménienne de Nakhitchevan-sur-le-Don, ce ne sont même plus des rues mais des lignes : 1re, 5e, 49e… Au centre de Rostov, parmi les hôtels particuliers du XIXe siècle, on voit soudain se dresser le centre résidentiel Tchekhov, qui aurait toute sa place dans le quartier de Tribeca, sur Manhattan. Plus loin, les restos chinois et autres salons de coiffure ethniques vous plongent dans l’ambiance de Brooklyn.

Le cœur de Rostov est son marché central, curiosité principale invariablement recommandée par tous les guides. Très tôt le matin, y affluent des fournisseurs et des grossistes. Les vendeurs installent leurs marchandises sur des étals et crient tous en chœur : Poulet à cent roubles ! Fraises du potager, deux cents roubles ! Lait frais, tvorog, lait de chèvre ! Bière ! Khatch ! Du khatch, ici ? Oui, bien sûr, c’est du vrai, viens ! [Le khatch est une soupe traditionnelle arménienne à base de pieds et de queues de veau, ndlr].

Passés le clocher et la cathédrale, on descend l’avenue Boudennovskiï, puis la rue Beregovaïa, qui longe le Don, avant d’atteindre le haut d’une colline, derrière laquelle se déploie la curiosité numéro 2 de la ville : les anciens entrepôts Paramonov. On y trouve des murs de brique et de nombreux habitants de la ville sautant dans l’eau : lorsque les entrepôts ont été abandonnés, les gens y ont creusé une piscine avec l’eau de la source qui coule à proximité. L’herbe y est verte presque toute l’année, et, quand la chaleur s’installe sur Rostov, les gens viennent de toute la ville pour se rafraîchir et bronzer sur les ruines en briques.

Beaucoup d’habitants vous diront que la vie à Rostov devient plus dure d’année en année. […]