-62°C : la Sibérie frappée par une vague de froid extrême

Record en Russie : -77,8°C


Mercredi 21 décembre, le thermomètre est descendu jusqu’à -62°C à Bolchoï Olkhovski, à 300 km à l’ouest de Sourgout, dans le district autonome des Khantys-Mansis, au nord de la Sibérie.

Sourgout Sibérie
Dans un parc de Sourgout, dans le district autonome des Khantys-Mansis, en Sibérie occidentale. Crédits : Wikimedia

« Hier [mardi 20 décembre, ndlr], il faisait -58°C. On ne voyait presque rien. Aujourd’hui, il faisait -62°C », a indiqué la directrice du département des relations publiques et extérieures de la région, Elena Choumakova, citée par RIA Novosti.

Thermomètre montrant la température dans ce secteur de la région, le 21 décembre

Ces températures très basses ont été relevées un peu partout dans la région. Mercredi, une cinquantaine de camions étaient notamment bloqués sur l’autoroute Sourgout-Salekhard. Dans la capitale régionale, Khanty-Mansiïsk, quelques automobilistes, face à l’impossibilité de démarrer leur voiture, ont même enfourché leur vélo, rapporte la chaîne NTV.

Une grande partie des écoles du district sont fermées et de nombreux vols ont été annulés. Cette vague de froid devrait persister jusqu’à vendredi, a précisé Elena Choumakova, sans perdre son humour : « Ils nous promettent à peine -30°C pour vendredi : c’est quasiment la Crimée ! »

Sourgout le 19 décembre

Le record de température négative en Russie remonte à 1938 – il avait été enregistré dans le village d’Oïmiakon, en Yakoutie. Le thermomètre avait alors affiché -77,8°C, ce qui vaut jusqu’aujourd’hui à la commune le surnom de « pôle du froid ».