Le Courrier de Russie

Jeleznogorsk : des ours et du nucléaire

Sur le blason de la ville de Jeleznogorsk, un ours rompt avec ses pattes un noyau atomique. À une époque, on produisait à Jeleznogorsk le plutonium destiné aux bombes nucléaires. Aujourd’hui, on y stocke le combustible nucléaire usagé tout en rêvant d’énergie perpétuelle. Et les ours jouent toujours un rôle important dans la vie de la ville. Reportage de Rousskiï Reporter.

La construction de Jeleznogorsk, dans la région de Krasnoïarsk, a commencé en 1950, avec la percée, dans ces falaises de granite des berges du Ienisseï, de plusieurs réacteurs souterrains. À l’époque soviétique, un combinat chimique souterrain servait à fabriquer ici du plutonium destiné aux bombes atomiques. Après l’effondrement de l’URSS, les réacteurs ont été peu à peu arrêtés – le dernier a cessé de fonctionner il y a quatre ans. Aujourd’hui, le territoire du combinat abrite deux entrepôts de stockage de combustible nucléaire usagé, un à sec et une piscine. […]