Tel un cow-boy, un pêcheur sibérien sauve un élan des glaces

L’histoire a été largement relayée dans la presse russe.


favorite 0

L’histoire de ce sauvetage d’un élan pris dans les glaces par un pêcheur aurait pu passer inaperçue, si le témoignage du sauveteur n’avait pas été aussi touchant. Le voici.

élan pêcheur Barnaoul sibérie
Ivan et l’élan après la mission de sauvetage. Crédits : Ivan Dratchev

Le 30 octobre dernier, Ivan Dratchev rentre d’une partie de pêche sur les berges gelées de l’Ob, près de Barnaoul, dans l’Altaï, lorsqu’il aperçoit au loin un être vivant qui se débat dans l’eau glacée. « Au début, je pensais que c’était un pêcheur qui était passé à travers la glace. Je l’ai rejoint le plus vite possible à skis, et à mi-chemin, j’ai compris qu’il s’agissait d’un animal : un jeune élan », raconte-t-il sur son blog.

Le cervidé est en état d’hypothermie. Selon le pêcheur, il se trouvait dans l’eau depuis au moins 40 minutes. « Il était parvenu à briser une importante surface de glace autour de lui, mais il commençait à tourner de l’œil », explique-t-il.

élan pêcheur Barnaoul sibérie
Selon le pêcheur, l’élan se trouvait dans l’eau depuis au moins 40 minutes. Crédits : Ivan Dratchev

Seul sur le fleuve, Ivan appelle sa femme pour lui dire de contacter les pompiers. Mais ces derniers, à en croire le jeune homme, refusent de venir. Le pêcheur décide donc de prendre la situation en main : il téléphone à son père et lui demande d’apporter une corde et une hache. « J’avais deux plans en tête : le tirer de là sur place, ou creuser une tranchée jusqu’à la berge. J’ai commencé par la première idée », poursuit-il.

L’homme confectionne un lasso et tente de passer le nœud autour de la tête de l’élan. Bingo ! : À la troisième tentative, la corde s’enroule autour du cou de la bête, et Ivan et son père tirent l’élan hors de son trou. L’animal fait quelques mètres avant de s’effondrer de fatigue. « Je suis allé m’asseoir près de lui, et il a posé son museau sur mes genoux. La chasse au gibier, pour moi, c’est fini ! », conclut Ivan. L’animal, après s’être réchauffé, a finalement repris sa route.

élan ivan barnaoul
Une dernière photographie pour la route. Crédits : Ivan Dratchev

L’histoire a été largement relayée dans la presse russe. La vidéo du sauvetage a été visionnée plus de 100 mille fois en moins d’une semaine.