Village Une

« Le Pouvoir nous a oubliés, mais Dieu nous a embrassés » : Pourquoi il faut aller à Tcherdyne

Perdue au cœur de la taïga, à 300 km de Perm, la petite ville de Tcherdyne marque la mémoire de ceux qui la visitent au point de les obliger à y retourner encore et encore. La revue d’histoire Rodina s’est rendue sur place afin de tenter de comprendre les raisons de cette attraction.De l'avis de ceux qui passent à proximité, par la route ou par bateau, Tcherdyne est un trou perdu, à fuir à toutes jambes à la première occasion. Pour de nombreux locaux, c’est, à l’inverse, l’endroit le plus fabuleux sur Terre.Tcherdyne a de tout temps été un lieu d’exil politique. C’est là, en 1601, que le tsar Boris Godounov envoya son rival Mikhaïl Romanov, l’oncle du fondateur de cette dynastie impériale, Mikhaïl Fiodorovitch. En 1934, c’est le poète Ossip Mandelstam qui fut exilé à Tcherdyne par le pouvoir soviétique.Toute l’histoire de la Russie défile dans les ruelles anciennes de la ville. Ici, le temps semble arrêté. L’édifice construit au XIXe siècle pour accueillir le Trésor abrite toujours une banque.

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Traduit par Julia Breen

Dernières nouvelles de la Russie

Souvenirs rock
du « pays des merveilles »

La chanteuse et productrice américaine Joanna Stingray, figure clef de la scène rock soviétique underground de la fin des années 1980, a fréquenté les artistes les plus emblématiques de la période, de Viktor Tsoï (chanteur du groupe Kino) à Boris Grebenchtchikov (musicien et compositeur de Kino, Aquarium).

 

17 mai 2019

Postface au 70e anniversaire de l’OTAN

Pour Sergueï Karaganov, président honoraire du Conseil de politique extérieure et de défense, influent think-tank russe de relations internationales, il est temps que l'OTAN trouve une raison d'exister autre que la menace, selon lui fabriquée, que ferait peser la Russie sur la sécurité du continent européen.

 

14 mai 2019

Mezen : un village
au chevet de son hôpital

À Mezen, petite ville du Grand Nord russe, les retraités se sont organisés pour financer la rénovation de l’hôpital municipal. Un reportage du magazine Ogoniok.

 

12 avril 2019