fbpx
Vue sur le centre-ville de Sourgout, en octobre 2007. Crédits: Sergueï Koulikov/TASS

Sourgout, capitale de l’or noir

Читать на русскомAvant toute chose, posons le décor. Sourgout est une ville d'un peu plus de 300 mille habitants à l'allure de quartier résidentiel moscovite, située en plein cœur de la Sibérie. Elle n'a rien à proposer aux touristes et n'attend guère leur arrivée. Vous n'auriez d'ailleurs jamais l'idée d'y aller et, je l'avoue, je n'y serais moi-même pas allé sans avoir été invité. Pourtant, j'ai aimé, aussi étrange cela puisse paraître. J’ai aimé à tel point que j'ai même poussé ma mère à quitter son Perpignan ensoleillé pour y faire un tour.J'y ai aimé la taïga à perte de vue, où les puits de pétrole remplacent les arbres. J'y ai vu ma première goutte de pétrole – là, quelque part entre KUST14 et KUST17… ou était-ce vers UTT5 ?

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Thomas Gras

Dernières nouvelles de la Russie

Société

Tatarstan : la langue tatare devient facultative

L'enseignement du tatar n'est plus obligatoire dans les écoles du Tatarstan. Ekaterina Khodjaeva revient sur un bras de fer linguistique.

 

30 novembre 2017
Société

Sous pression, le boulanger homophobe Sterligov revend sa chaîne moscovite

L'entrepreneur super-orthodoxe et ouvertement homophobe German Sterligov a annoncé la revente de ses boulangeries Khleb i sol à Moscou.

 

8 novembre 2017
Culture

La bande son de la révolution russe

De la Marseillaise à Hatikvah, quelles étaient les chansons populaires parmi les révolutionnaires russes en 1917 ?

 

27 octobre 2017