Le Courrier de Russie

Dates clés de l’exploration arctique en Russie

Après vous avoir donné les repères géographiques de notre exploration arctique du 2 au 7 février, nous vous fournissons ici quelques références historiques.

Début de l’exploration de l’océan Arctique par les Slaves

Entre le XIe et le début du XIIe siècles, les premiers Slaves accostent sur les rives de la mer Blanche, puis de celle de Barents. Au XIVe siècle, ils abordent déjà la Nouvelle-Zemble et, plus tard, le Spitzberg (une des trois îles formant l’archipel du Svalbard). La première colonie humaine en Arctique – Mamontovaïa Kouria ( « La Baie du mammouth », en russe) – daterait d’il y a 37 500 ans.

Premières cartes

En 1525, Dmitri Guerassimov, diplomate et traducteur russe, émet l’idée de l’existence possible d’un « passage du Nord-Est », aussi appelé « Route maritime du Nord » (Sevmorput, en russe). Il s’agit d’une voie maritime permettant de relier l’océan Atlantique à l’océan Pacifique en longeant la côte nord de la Russie. L’hypothèse encourage d’autres pays à partir à sa recherche. Aux XVIe et XVIIe siècles, l’Angleterre et les Pays-Bas équipent plusieurs expéditions vers le nord. En 1596, sous le commandement de Jacob Van Heemskerk et Willem Barentsz, les Néerlandais réussissent à atteindre la côte septentrionale de la Nouvelle-Zemble. Aux alentours du XVIe siècle, des géographes commencent à tracer des cartes de la région arctique.

Premières expéditions russes

En 1648, les explorateurs russes Fedot Popov et Simon Dejnev contournent la péninsule tchouktche à bord de leurs kotchs (petits voiliers à un ou deux mâts, utilisés en Russie lors des voyages dans les mers arctiques) et rejoignent l’océan Pacifique. En 1725, sur un décret de Pierre le Grand, Vitus Béring (Danois d’origine, devenu sujet de l’Empire russe) mène la première expédition du Kamtchatka. Les participants découvrent la baie de la Croix, le golfe Karaguinski, l’île Saint-Laurent, la baie de la Providence et le golfe d’Anadyr. Vitus Béring navigue entre l’Asie et l’Amérique, confirmant ainsi l’existence du détroit qui portera par la suite son nom. […]