Le Courrier de Russie

Il était une fois la plus vieille maison de Russie

Où se trouve la plus ancienne maison de Russie ? : cette recherche internet vous conduira sur la page Wikipédia de la ville de Vyborg, qui, à son tour, vous indiquera le 13A rue Krepostnaïa. Le Courrier de Russie a suivi le guide.

Dans la rue Krepostnaïa, l’artère principale de Vyborg, en entrant dans une cour à droite, 200 mètres après la tour de l’horloge, vous tomberez sur une maison de pierre, pas particulièrement remarquable à première vue. Il s’agit pourtant, selon plusieurs sources, du plus ancien bâtiment résidentiel de Russie, construit en 1583 et plus connu, en ville, sous le surnom de « maison du citadin ». Sa construction date de l’époque où Vyborg faisait partie du royaume de Suède ; la ville a d’ailleurs conservé plusieurs bâtiments de pierre de la période.

Les petits espaces de la maison, reliés entre eux par un escalier de bois, ont été conçus dès le départ comme des logements. Selon certains chercheurs, au XVIIe siècle, la maison aurait aussi abrité la première imprimerie de Vyborg. Au fil des reconstructions successives, nombreuses, les fenêtres, à l’origine de simples fentes dans les murs, ont été élargies.

L’édifice a acquis son aspect contemporain suite à des travaux réalisés dans les années 1960 – après que Vyborg est revenue dans le giron russe ou, plus précisément, soviétique. Les plafonds ont alors été rehaussés, et le chauffage central a remplacé l’ancien chauffage au poêle.

Mais s’agit-il vraiment du plus ancien bâtiment résidentiel sur le territoire de l’actuelle Russie ? « C’est en tout cas la plus vieille maison connue des historiens, répond Alexeï Melnov, historien de la ville et guide. Toutefois, il n’est pas exclu que l’on trouve, ailleurs, d’autres bâtiments plus anciens, toujours habités. Peut-être que quelque part dans la région de Vologda, par exemple, une église du XVe siècle adaptée en logement collectif s’est conservée, et est encore occupée. » À Vyborg même, d’ailleurs, on trouve de nombreuses constructions anciennes, dont l’âge n’a pas été précisément déterminé.

Le bâtiment situé 8 rue Vyborgskaïa, par exemple, qui appartient aujourd’hui au musée municipal, attend d’être restauré. Des fouilles archéologiques ont établi que sa construction, comme celle de la « maison du citadin », datait d’avant la fin du XVIe siècle. […]