Le Courrier de Russie

Les jouets de Dymkovo : un conte aux pieds d’argile

Les figurines colorées de Dymkovo comptent sans doute parmi les artisanats russes les plus joyeux et les moins connus à l’étranger. Le Courrier de Russie s’est rendu là où ils sont fabriqués, et vous en raconte l’histoire.

Après seulement une nuit de train au départ d’une Moscou animée et opulente, on a l’impression de se retrouver de l’autre côté du miroir : Kirov, ville de 500 000 habitants à l’industrie et au commerce autrefois développés, semble aujourd’hui un peu à l’abandon. Ici, tout est calme et tranquille, et personne ne paraît se presser vers une quelconque destination.

Le centre de la ville est constitué d’un parc agréable, avec une grande roue, et d’un réseau carré de voies, datant d’avant la Révolution, s’étendant le long de la rivière Viatka. À tous les coins de rue, des magasins de souvenirs vendent la principale marque de fabrique de la région : les jouets d’argile de Dymkovo, ces figurines décoratives en terre cuite blanchie, ornées de motifs géométriques multicolores. Sur la berge opposée de la Viatka, là où se tenait le village historique de Dymkovo, on aperçoit une plage et des maisons de bois : c’est le berceau des célèbres jouets d’argile.

Le Playmobil d’antan

« Personne ne sait quand exactement est apparue à Viatka – c’est le nom que portait Kirov jusqu’en 1934 – la tradition de blanchir et peindre des figurines d’argile », entame Galina Gouzlaïeva, directrice du musée des métiers populaires de Viatka.

Les premières mentions des jouets de Dymkovo remontent à 1418, année de la grande bataille entre les habitants de Viatka et ceux de la ville d’Oustioug, qui a laissé à Viatka de nombreux orphelins. Pour consoler ces enfants, les habitants de la ville leur ont organisé des fêtes et leur ont offert des jouets. Les plus populaires, à l’époque, étaient ceux fabriqués dans le faubourg de Dymkovo, particulièrement appréciés pour leurs couleurs vives et leur aspect joyeux. « Les habitants offraient aux gamins des sifflets et des figurines de terre cuite représentant d’élégantes dames avec des enfants, pour évoquer l’idée de la famille, afin de les aider à surmonter la perte de leurs parents », […]