Le Courrier de Russie

Fedoskino : une fable laquée

Le village de Fedoskino, dans la région de Moscou, est célèbre depuis longtemps pour ses coffrets ornés de peintures laquées. Le Courrier de Russie s’est rendu dans les ateliers de Fedoskino s’enquérir du présent de cet art traditionnel.

Rouge vif à l’intérieur et noir à l’extérieur, les coffrets du village de Fedoskino, dans la région de Moscou, sont ornés de scènes pittoresques, peintes avec une grande maîtrise. Les tableaux de fêtes russes traditionnelles et les paysages, les troïkas attelées et les oiseaux de feu tout droit sortis des contes luisent et scintillent comme s’ils étaient vivants.

Si au XIXe siècle, quand le métier est né, les artisans de Fedoskino fabriquaient des objets certes chers, mais des indispensables du quotidien – coffrets et tabatières –, l’artisanat a aujourd’hui perdu tout caractère utilitaire. Les coffrets de Fedoskino sont devenus avant tout un objet de décoration de luxe, que ses acquéreurs conservent dans des lieux bien visibles.

Papier mâché à la russe

L’histoire de cet artisanat débute en 1795, quand le marchand Piotr Korobov achète le village de Fedoskino, à 40 kilomètres au nord de Moscou, pour y ouvrir une manufacture de visières laquées destinées aux casquettes d’officiers.

Trois ans plus tard, Korobov visite la manufacture de Johann Stobwasser, à Brunswick, en Allemagne, pour y apprendre la technique de fabrication d’objets en papier mâché. À son retour, il met en place dans ses ateliers une production de tabatières pour tabac à priser, […]