Rybinsk en 1849

Lettres de Rybinsk

Journaliste éminent et fondateur du mouvement slavophile, Ivan Aksakov passe l’été de 1849 à Rybinsk. Dans ses lettres, il décrit une ville très active, peuplée de marchands aisés et hautains qui inspirent à l’auteur un mépris infini. Le Courrier de Russie publie des fragments choisis de sa correspondance.Voilà déjà près d'une semaine que je suis à Rybinsk, mes chers petit père et petite maman.Je suis arrivé ici dimanche soir et je fus stupéfait par la vie et l’activité dans les rues et la foule de la ville. On m’a désormais attribué un appartement chez un marchand de la 2 ème guilde, très bien, et quelques heures de conversations et d’observations m’ont entièrement convaincu que cette ville non seulement sort du rang des villes de district ordinaires, mais encore possède sa physionomie tout à fait particulière.Ici, pas de couches ni de cercles dans la société. Ici, une seule société : marchande, prédominante, régnante, suffisante et indépendante ; ils font tous, presque sans exception, commerce de grains.Le corps des marchands d’ici est plein de la conscience de sa propre valeur, c’est-à-dire du sentiment du portefeuille solidement garni. Toute la ville comprend l'importance de sa signification pour la Russie, et le dernier des citoyens vous dira : nous sommes un grenier pour la Russie, nous sommes une ville riche que, bon gré mal gré, chacun respecte. Se déverse sur tous une sorte de caractère d’autonomie financière, d’indépendance financière, d’émancipation financière.Ici, ils lisent tous les journaux qui sont pour eux très importants ; il est indispensable de savoir quelle a été la récolte à l’étranger et en Amérique. Mais il faut se souvenir que le sol sur lequel a poussé cet « arbre » est schismatique. Il n’est resté ici de vieux-croyants que très peu,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Julia Breen

Dernières nouvelles de la Russie

Igor Kolomoïski : « La guerre dans le Donbass sert les intérêts de Washington »

Le milliardaire Igor Kolomoïski, revenu en Ukraine fin mai après deux ans d'exil, est souvent qualifié de « parrain » du nouveau pouvoir à Kiev. Dans un entretien accordé à l'hebdomadaire ukrainien Novoïe Vremia, il s'est longuement exprimé sur la situation économique du pays et sur le conflit dans le Donbass.

 

19 juillet 2019

Les Russes en mal de solidarité

« Les Russes ont la nostalgie du « nous », dont témoignent leurs accès chroniques de néo-stalinisme. Dans leur esprit, l’URSS apparaît aujourd’hui comme un pays des merveilles, où ils étaient tous frères et vivaient de victoires communes. » L’écrivain Andreï Desnitski revient sur trente ans d’aspirations des Russes.

 

25 juin 2019

Vente d’armes :
la Russie se place sur le marché de l’occasion

En mai dernier, un décret gouvernemental a simplifié la procédure de revente d’armes russes à des pays tiers. Une mesure prise afin de contourner les sanctions américaines.

 

4 juin 2019