Le Courrier de Russie

Un mort, plusieurs blessés et plus de 500 personnes bloquées par une coulée de boue dans les montagnes de Kabardino-Balkarie

Dans la nuit du 31 août au 1er septembre, une coulée de boue a dévasté cinq villages montagneux (Elbrous, Verkhni Baksan, Terskol, Teguenekli et Neïtrino) de la république caucasienne russe de Kabardino-Balkarie. Le bilan provisoire fait état d’un mort et de plusieurs blessés.

La coulée de boue en Kabardino-Balkarie. Crédits : ministère de la défense russe.

En raison du débordement de la rivière Baksan et de la descente d’une coulée de boue depuis le col Adyl-Sou, 27 bases de loisirs et 49 groupes touristiques, comptant plus de 500 personnes au total, dont 133 étrangers originaires de 14 pays, sont actuellement bloqués dans cette région de montagne, et près de 5 000 habitants sont privés de gaz, informe RBC.

Des pluies diluviennes ont inondé la route fédérale Prokhladny-Azaou ainsi que trois ponts piétons. Les torrents d’eau et de boue ont également poussé trois automobiles dans la rivière. Le chef du village d’Elbrous, Moussa Djappouïev, qui se trouvait à bord d’un des véhicules, est toujours porté disparu.

Actuellement, 245 secouristes et 30 véhicules sont à l’œuvre sur le terrain tandis que des spécialistes consolident les tronçons de routes touchées par la catastrophe. Le ministère de l’intérieur conseille aux locaux de ne pas circuler dans la région de l’Elbrous, où des pluies violentes et des orages sont encore annoncés.