Au-delà de Souzdal : un autre tourisme est possible

La Russie touristique, c’est Moscou, Saint-Pétersbourg et l’Anneau d’Or pour les villes, le Baïkal et l’Altaï côté paysages naturels. Sotchi et Krasnodar, peut-être, en guise de stations balnéaires – et vraiment pour les initiés. Et c’est à peu près tout. Le constat s’étend aussi aux Russes eux-mêmes, qui ont longtemps préféré, depuis l’ouverture des frontières, se ruer sur les plages turques et égyptiennes plutôt que partir à la découverte de leur propre pays – probablement trop vaste, sauvage. Elle est indéniablement sauvage, cette grande Russie, avec une force d’inertie qui la préserve de bien des fléaux mais en fait une piètre promotrice de son image, cette valeur sacro-sainte de notre modernité. Le tourisme intérieur se développe peu et mal, pas aidé – entre étroitesse d’esprit des fonctionnaires bureaucrates, cupidité et courte vue des grands opérateurs du secteur et auto-dénigrement par les habitants eux-mêmes. Pourtant, le potentiel est incommensurable, et le temps fera indubitablement son affaire : une poignée d’enthousiastes éclairés y travaillent déjà, révélant minutieusement d’authentiques diamants bruts. Le Courrier de Russie vous emmène par les sentiers non balisés : itinéraires de cinq villes méconnues de la Russie historique.

Veliki Oustioug : Pour un Père Noël qui n’est pas un cadeau

Veliki Oustioug et son tourisme, c’est l’histoire d’une méprise, plutôt que d’un oubli. En 1999, Iouri Loujkov, maire de Moscou, escroc notoire et brute ignare, personnage emblématique de la période, lance depuis sa capitale et à grand renfort de budget le projet « Veliki Oustioug, ville natale de Ded Moroz », le Père Noël russe. Certes, le site aux airs de Disneyland attire environ 300 000 touristes par an. Mais il s’agit, d’abord, d’une fréquentation qui ne s’étend que sur un mois d’hiver et, ensuite, d’un projet sans lien authentique avec la ville, qui n’offre pas grand-chose à ses habitants : ni emplois durables et qualifiés, ni, surtout, identité et objet de fierté. La ville a pourtant une histoire ancienne et riche, liée à la lutte entre Moscou et Novgorod d’abord puis, aux XVIIe et XVIIIe siècles,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Julia Breen

Dernières nouvelles de la Russie

Souvenirs rock
du « pays des merveilles »

La chanteuse et productrice américaine Joanna Stingray, figure clef de la scène rock soviétique underground de la fin des années 1980, a fréquenté les artistes les plus emblématiques de la période, de Viktor Tsoï (chanteur du groupe Kino) à Boris Grebenchtchikov (musicien et compositeur de Kino, Aquarium).

 

17 mai 2019

Postface au 70e anniversaire de l’OTAN

Pour Sergueï Karaganov, président honoraire du Conseil de politique extérieure et de défense, influent think-tank russe de relations internationales, il est temps que l'OTAN trouve une raison d'exister autre que la menace, selon lui fabriquée, que ferait peser la Russie sur la sécurité du continent européen.

 

14 mai 2019

Mezen : un village
au chevet de son hôpital

À Mezen, petite ville du Grand Nord russe, les retraités se sont organisés pour financer la rénovation de l’hôpital municipal. Un reportage du magazine Ogoniok.

 

12 avril 2019