S'abonner, c'est soutenir une rédaction indépendante basée à MoscouDécouvrir nos offres

Maisons abandonnées de Russie : excursion dans cinq ruines sublimes

Maisons abandonnées de Russie : excursion dans cinq ruines sublimes

La Russie regorge d’espaces encore sauvages où l’homme n’a jamais mis les pieds. Et même ses villes cachent des lieux étranges, étonnants, maisons hantées ou surprises architecturales, connus seulement d’une poignée d’initiés. Le vaste pays n’a jamais su se vendre, se fout de son image ou d’un quelconque monnayage de son patrimoine – et Dieu merci ! Le Courrier de Russie vous propose un itinéraire en cinq points – une visite guidée de cinq demeures abandonnées, tenant à peine debout alors qu’elles seraient déjà devenues, partout ailleurs dans le monde, des sites touristiques très courus.

Pour un vieillard flamboyant

À Biïsk, dans le kraï de l'Altaï, incomparablement plus près des frontières chinoise, mongole et kazakhe que de la capitale, le passage du marchand Klevtsov ne tient plus que par la force de son histoire. Symbolique de la conquête russe de ces contrées hostiles, le bâtiment fut construit en 1890 près d'une place de foire – première galerie commerciale de la ville, dans un style « éclectique » caractéristique du temps qui mélangeait joyeusement toutes les époques et influences européennes et russes et n'aimait rien tant que l'ostentation. Alors rendez-vous des élégantes qui y commandaient leurs soies chinoises pour se faire tailler des robes de Paris, la galerie fit faillite à la révolution de Février – avec toutes les tentatives de réforme emportées dans le grand tourbillon –, et le bâtiment abrita jusqu'à la Seconde Guerre mondiale l'université de l'Altaï et l’atelier d'une célèbre sculptrice, puis une bibliothèque municipale et une académie de formation des cadres des kolkhozes. On raconte que le rusé Klevtsov continua de cacher son or dans les sous-sols,

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné ? Se connecter

Julia Breen