Qui sommes-nous ?

« Je suis contre tous ceux qui croient avoir absolument raison »
Albert Camus

Qui sommes-nous ?

Fondé en 2002 par Philippe Pelé-Clamour, Jean-Luc Pipon et Emmanuel Quidet, Le Courrier de Russie est un journal numérique dont la rédaction est basée à Moscou. Il est aujourd’hui le 1er site d’actualité en français consacré à la Russie.

Le Courrier de Russie est créé en 2002 par trois Français passionnés par la Russie et désireux de fournir à un public francophone, sans préjugés ni concessions, les informations essentielles concernant ce pays. Le Courrier de Russie est alors distribué principalement à Moscou et Saint-Pétersbourg.

À partir de 2018, sous l’impulsion d’une nouvelle direction, Le Courrier de Russie renonce au format papier et à la périodicité bimensuelle pour devenir un quotidien d’information en ligne à vocation internationale. Il s’appuie sur une rédaction basée à Moscou, d’une dizaine de journalistes et traducteurs, adossée à un pool de plus de 50 contributeurs russes et français, tous experts dans leur domaine ainsi qu’à un réseau de correspondants à l’étranger, en premier lieu dans l’espace postsoviétique : Ukraine, Géorgie, Biélorussie, Arménie et pays baltes.

Notre identité franco-russe, unique dans le paysage médiatique, nous permet d’offrir à nos lecteurs francophones, où qu’ils se trouvent, un décryptage sans équivalent des grands sujets d’actualité, une analyse proche et distante à la fois. Un recul quotidien sur la Russie.

Notre ambition est de répondre quotidiennement à des besoins réels pour la communauté francophone : mieux comprendre et se faire sa propre opinion sur la vie et la transformation complexes de cet État-continent au carrefour de l’Europe et de l’Asie ; saisir les enjeux politiques, économiques et sociétaux auxquels il est confronté; évaluer son influence sur le reste du monde.

Pour son rayonnement, Le Courrier de Russie s’appuie également sur une maison d’édition, Nouveaux Angles, qui permet, par le biais du livre, d’élargir cette ambition et de nourrir l’intérêt pour la Russie.

[journalists]