BlaBlaCar : le covoiturage à l’européenne gagne en popularité en Russie

BlaBlaCar : le covoiturage à l’européenne gagne en popularité en Russie

Читать эту статью по-русскиLancée en Russie et en Ukraine début 2014, la plateforme communautaire de covoiturage BlaBlaCar a déjà attiré plus de 250 000 utilisateurs en l’espace de trois mois. Le Courrier de Russie s’est penché sur le phénomène.BlaBlaCar : le covoiturage à l’européenne gagne en popularité en RussieLa naissance de BlaBlaCar remonte à 2004, et à des vacances de Noël que le Parisien Frédéric Mazzela avait décidé d’aller passer chez ses parents en province. Sans véhicule personnel et face à des trains surbookés, le jeune homme a décidé de créer un service qui permettrait aux conducteurs de trouver des passagers souhaitant se rendre au même endroit qu’eux. Ainsi est apparue l’idée – et le terme même – de covoiturage, soit le principe de voyages en voiture communs, avec partage des frais de carburant.« Je ne savais pas qu’il existait déjà un service similaire en Europe », confie Alexeï Lazorenko, un mathématicien de 30 ans qui dirige la société BlaBlaCar en Russie et en Ukraine. Un matin d’hiver, il y a quelques années, en route pour son travail, le futur entrepreneur passait en voiture à côté d’un arrêt de bus bondé. « J’ai eu un déclic, se souvient-il. Je me suis juste dit que ce serait génial d’emmener les gens qui allaient dans la même direction que moi. » En 2009, à Kiev, avec deux amis de fac, Alexeï crée donc le réseau social Podorojniki, offrant aux conducteurs et passagers russes et ukrainiens une plate-forme de contact pour planifier des trajets en voiture communs.

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Rusina Shikhatova

Dernières nouvelles de la Russie

Le retour du grand roman russe

En 2015, le premier roman de Gouzel Iakhina, Zouleikha ouvre les yeux, s'imposait dans la littérature russe. Ce récit de la dékoulakisation est aujourd’hui traduit en 16 langues. Le Courrier de Russie a rencontré sa traductrice française, Maud Mabillard.

 

16 février 2018

Norilsk, une ville nickel

Visite guidée de Norilsk, considérée comme l'une des villes les plus froides et les plus polluées du monde.

 

21 novembre 2017

Tastin’France : des viticulteurs français à l’assaut du marché russe

Business France a organisé une série de dégustations de vins et spiritueux français en Russie et CEI baptisée Tastin’France.

 

6 novembre 2017