Politique et pirojki

Samedi 18 février, à Saint-Pétersbourg s’est tenu le plus important rassemblement de soutien au candidat Vladimir Poutine depuis  les élections du 4 décembre. Selon la correspondante de Gazeta.ru, près de 10 000 personnes s’étaient donnés rendez-vous pour soutenir le premier ministre dans sa ville natale, alors que les forces de police dénombraient 60 000 participants. Réflexions de manifestants et prise de température.

« Ivan ! On est content de vous avoir trouvé ! Assurez moi qu’on sera vu d’ici, d’accord !? », lançaient des hommes robustes, qui attendaient quelqu’un à la station de métro ploshad vosstaniïe. « Attendez, cela ne dépend pas de moi », leur répondit Ivan tout en pianotant sur son téléphone.À proximité de la salle de concert Oktiabrskiï, non loin de la station de métro, se déroule un vrai marché aux puces : on passe des coups de téléphone, on se cherche dans la foule, on se prend en photo et on s’enregistre auprès des chefs d’équipe, qui notent soigneusement tous les noms dans leurs bloc notes. « Et ne venez pas me dire que je ne suis pas venu au rassemblement ! »

« Notez nos noms aussi »

Un des trois hommes surveille la sortie du métro tout en répétant machinalement « le choix est évident : c’est Poutine ». Un employé de la compagnie de construction navale « Almaz », qui a refusé de se présenter, s’approche du journaliste de Gazeta.ru (qui tient un bloc note à la main) et lance d’un ton moqueur : « Notez nos noms aussi ». À la question de savoir s’il avait été contraint ou non d’assister au rassemblement,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Nina Fasciaux

Dernières nouvelles de la Russie

Jean Malaurie : « Dans ces temps compliqués, il est essentiel que Paris reste unie fraternellement auprès de Moscou »

Jean Malaurie est le premier homme à avoir atteint, le 29 mai 1951, le secteur du Pôle géomagnétique Nord.

 

17 décembre 2015

Germain Derobert : « La Russie est un pays où l’on est en proie à des rencontres qui bouleversent l’existence »

La dernière Grenouille de Nina Fasciaux

 

17 juillet 2015

Catherine Joffroy : « J’ai voulu prendre, à 18 ans, la nationalité soviétique »

"La Russie va surprendre le monde."

 

3 juillet 2015