Maxime Mitchenko est le leader du mouvement Rossiya Molodaya, un collectif d’étudiants qui entend défendre les droits des citoyens et des jeunes avant tout. Politiquement pro-Poutine, Mitchenko se dit aussi proche de Le Pen.

Maxime Mitchenko : « Poutine a sauvé la Russie de l’effondrement »

Maxime Mitchenko est le leader du mouvement Rossiya Molodaya, un collectif d’étudiants qui entend défendre les droits des citoyens et des jeunes avant tout. Politiquement pro-Poutine, Mitchenko se dit aussi proche de Le Pen.

Maxime Mitchenko est le leader du mouvement Rossiya Molodaya, un collectif d’étudiants qui entend défendre les droits des citoyens et des jeunes avant tout. Politiquement pro-Poutine, Mitchenko se dit aussi proche de Le Pen.Maxime Mitchenko est le leader du mouvement Rossiya Molodaya, un collectif d’étudiants qui entend défendre les droits des citoyens et des jeunes avant tout. Politiquement pro-Poutine, Mitchenko se dit aussi proche de Le Pen.

Le Courrier de Russie : Comment envisagez-vous les présidentielles de 2012 ?

Maxime Mitchenko : D’après moi, les législatives de décembre 2011 seront plus décisives. La spécificité de la Russie est que les législatives définissent les présidentielles : c’était d’ailleurs le cas pour les dernières élections, en 2008. Si le parti au pouvoir gagne ces premières élections, alors les présidentielles vont être très calmes. Bien sûr, les deux leaders Medvedev et Poutine vont se mettre d’accord au préalable sur la personne qui va poser sa candidature : ils ont une force politique commune qu’ils doivent mettre au service des ces élections.

LCDR : Donc selon vous il y a une chance que le président ne soit ni Poutine ni Medvedev ?

M. M. : Bien sûr : Ziouganov continue de séduire de nombreux électeurs [candidat du parti communiste, ndlr], et il y a aussi Vladimir Jirinovski [LPDR, […]

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Propos recueillis par Nina Fasciaux, Maria Gorkovskaya