L’opposant russe Sergueï Oudaltsov libre après 4 ans et demi de prison

Il était l’une des figures majeures de l’opposition russe au côté d’Alexeï Navalny et Boris Nemtsov lors des grandes manifestations de 2011-2012.


L’opposant politique russe et leader du Front de gauche Sergueï Oudaltsov est sorti de colonie pénitentiaire après 4 ans et demi, a indiqué son épouse, Anastasia Oudaltsova, sur son compte Facebook.

Sergueï Oudaltsov Moscou russie
Sergueï Oudaltsov à Moscou. Crédits : yamoskva

Il était l’une des figures majeures de l’opposition russe au côté d’Alexeï Navalny et Boris Nemtsov lors des grandes manifestations de 2011-2012. Sergueï Oudaltsov, 40 ans, a été libéré de sa colonie pénitentiaire, dans la région de Tambov, où il purgeait une peine pour organisation de « troubles de masse » lors d’un rassemblement sur la place Bolotnaïa, à Moscou, le 6 mai 2012, lors duquel 400 manifestants avaient été arrêtés après des échauffourées avec la police.

Sergueï Oudaltsov, ainsi que son partenaire Leonid Razvozjaev, avaient été mis en examen après la diffusion du documentaire Anatomie de la protestation 2, le 5 octobre 2012, par la chaîne NTV. Tourné en partie en caméra cachée, le reportage montrait une réunion tenue en juin 2011 à Minsk, en Biélorussie, entre un homme prétendant être Oudaltsov et des dignitaires géorgiens. Au cours de la rencontre, les protagonistes auraient discuté des différents moyens de lancer une révolution en Russie, d’organisation et financement de rassemblements sur la place Bolotnaïa et de prendre le pouvoir. Après la diffusion du film, le parlement russe avait exigé que le Comité d’enquête étudie les faits qui y étaient relatés. Ce qui avait été chose faite dès le 17 octobre.

Arrêtés dans la foulée, Sergueï Oudaltsov et Leonid Razvozjaev avaient été finalement jugés « coupables » d’organisation de « troubles de masse »  à Moscou et de « tentative d’organisation de troubles de masse » dans d’autres villes de Russie et condamnés à 4 ans et demi de colonie pénitentiaire par un tribunal de Moscou en juillet 2014. Leonid Razvozjaev a été libéré le 7 avril 2017.