Souscrivez à l'Offre Découverte : 2 semaines d'accès illimité et gratuit au Courrier de RussieJe souscris à l'offre Découverte

Élections régionales : le Kremlin répète ses gammes

Élections régionales
Le Kremlin répète ses gammes

Soirée électorale à la Commission centrale, à Moscou. Vladimir Astapkovich/RIA Novosti

Les récentes élections régionales, qui remettaient en jeu des postes de gouverneurs et d’élus locaux dans tout le pays, se sont soldées par une large victoire des candidats du Kremlin. Cependant, cette « répétition générale » en vue des législatives de 2021 a confirmé les doutes concernant la popularité du parti au pouvoir, Russie unie.

Le 13 septembre dernier, Russie unie a remporté les vingt sièges de gouverneurs (dont dix-huit au suffrage direct) mis en jeu aux élections régionales partielles. Des victoires remportées haut la main, au premier tour, avec généralement plus de 70 % des voix. Même dans les deux ou trois régions dites « problématiques », telles qu’Irkoutsk et la Nénétsie, le scrutin s’est révélé plus facile que prévu.

À Irkoutsk, sur les rives du Baïkal, la démission récente du gouverneur communiste Sergueï Levtchenko, poussé vers la sortie par le Kremlin pour sa mauvaise gestion des inondations de l’été 2019, ne semble pas avoir influencé les électeurs. Le général Igor Kobzev, un haut fonctionnaire du ministère des Situations d’urgence précédemment nommé gouverneur par intérim, a largement battu (60 % contre 25 % des suffrages) son principal concurrent, le communiste Mikhaïl Chtchapov. Ce dernier, lieutenant-général des Services de sécurité (FSB), n’avait d’ailleurs presque pas fait campagne. Un général contre un lieutenant-colonel : le duel illustre parfaitement la « concurrence » actuelle lors des élections russes...

Le scrutin de Nénétsie (Arctique), remporté par le candidat de Moscou Iouri Bezdoudny, incarne mieux encore le triomphe du pouvoir : ce district autonome avait été le seul de tout le pays à rejeter la réforme constitutionnelle lors de la consultation du 1er juillet dernier…

Une victoire en trompe-l’œil

De l’avis général, la récente réforme du code électoral a largement favorisé cette victoire, en particulier grâce à l’organisation des scrutins sur plusieurs jours – les vendredi 11,

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Souscrivez à l'Offre Découverte :
2 semaines d'accès illimité et gratuit au Courrier de Russie

Je souscris sans CB

Déjà abonné ?

Se connecter

Covid-19 : les leçons de la grippe de Hong Kong

Comme l’Europe occidentale, la Russie est confrontée à une deuxième vague de Covid-19. Il est toutefois peu probable que les autorités exigent un nouveau confinement général de la population. Au regard de l’expérience passée, cette décision n’est pas la plus insensée...

 

29 septembre 2020

Élections régionales : huit mille scrutins, zéro suspense

Le 13 septembre prochain, quelque 8 970 scrutins se déroulent à travers la Russie. Au-delà des enjeux locaux – restreints compte tenu de l’absence de suspense quant à leur issue –, le Kremlin et le parti majoritaire, Russie unie, y voient surtout une répétition générale avant les législatives de l’automne 2021.

 

10 septembre 2020