Souscrivez à l'Offre Découverte : 2 semaines d'accès illimité et gratuit au Courrier de RussieJe souscris à l'Offre Découverte

Rentrée politique : une stabilité inconfortable

Rentrée politique
Une stabilité inconfortable

Saint-Pétersbourg, Journée de la Flotte russe, le 26 juillet 2020. AP Photo/Dmitri Lovetsky/ТАSS

Entre les contestations à Khabarovsk (Extrême-Orient) et la crise en Biélorussie, le climat politique se tend en Russie depuis quelques semaines. Cela ne suffit pas, néanmoins, à déstabiliser le Kremlin, selon le politologue Dmitri Travine, directeur du Centre de recherches sur la Russie contemporaine de l’Université européenne de Saint-Pétersbourg.

À Khabarovsk, les manifestations en réaction à l’arrestation du gouverneur Sergueï Fourgal se poursuivent depuis six semaines. Peut-on imaginer un scénario analogue dans d’autres régions ? Les événements de Khabarovsk pourraient-ils servir de déclencheur et provoquer des changements politiques ?

Dmitri Travine. Photo : Université européenne de Saint-Pétersbourg

Dmitri Travine : En théorie, oui. Mais des gouverneurs arrêtés, il y en a eu beaucoup par le passé, et c’est bien la première fois que cela provoque un tel mouvement de protestation. Je ne parlerais donc pas de déclencheur pour l’instant. Par ailleurs, en Russie, les conflits régionaux n’ont jamais conduit à des changements majeurs. Les révolutions de l’ère contemporaine ont presque toujours commencé dans les capitales. Or, à Moscou, où sont concentrés l’élite politique, les milieux d’affaires et toutes les instances du pouvoir russe, Poutine reste apprécié à ce jour. Il en ressort qu’il n’est pas menacé.

La vie politique russe est-elle néanmoins en train de changer ?

D. T. : Les tendances évoluent, incontestablement. Le point de bascule n’a toutefois pas été Khabarovsk mais les événements d’il y a deux ans,

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Souscrivez à l'Offre Découverte :
2 semaines d'accès illimité et gratuit au Courrier de Russie

Je souscris sans CB

Déjà abonné ?

Se connecter