Des commissions électorales sous pression

Le 6 août dernier, la Commission électorale centrale examinait les plaintes des représentants de l’opposition, dont les candidatures n’ont pas été retenues pour l’élection au parlement de Moscou de septembre prochain.

Exceptionnellement, la séance ne s’est pas tenue à huis clos, « afin de couper court aux interprétations et à la désinformation », selon la présidente de la Commission, Ella Pamfilova. « Les gens doivent pouvoir se faire leur propre opinion, indépendamment de l’habituel prêt-à-penser. Ils sont suffisamment intelligents et responsables pour tirer eux-mêmes de leurs observations les conclusions qui s’imposent », a-t-elle déclaré.

Depuis le 5 juillet, date limite fixée pour la clôture des inscriptions à l’élection des 45 députés du parlement de Moscou (Mosgordouma), 233 candidatures ont été acceptées par la Commission électorale locale. Face au rejet d’une trentaine de candidatures de l’opposition « hors-système » (principalement pour des vices de forme et des falsifications de signatures, les candidats indépendants devant justifier du parrainage de près de cinq mille électeurs), cette dernière appelle, depuis un mois, à des manifestations à Moscou. Pas toujours autorisés par les pouvoirs publics, ces rassemblements, auxquels affluent des milliers de personnes exigeant « des élections libres », se soldent généralement par des centaines d’arrestations parfois musclées.

« Âmes mortes »

Selon le journal Vzgliad, dix-neuf candidats de l’opposition ont contesté le rejet de leur candidature auprès de la Commission centrale électorale. Parmi ceux-ci, Lioubov Sobol, l’avocate de la Fondation anti-corruption d’Alexeï Navalny, a provoqué une interruption de séance lors de l’examen de son dossier, le 6 août. « Pourquoi ne me laissez-vous pas me présenter ? Prouvez-moi que vous faites tout correctement », a-t-elle lancé à l’intention de Mme Pamfilova, qui a répondu : « Vous vous posez en démocrates, alors que vous bafouez les règles démocratiques. » La présidente de la Commission a alors quitté temporairement la salle dans l’espoir que la tension retombe.

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Julien Braun

Dernières nouvelles de la Russie

Macron-Poutine :
Une relation pragmatique

Le lundi 19 août 2019, Emmanuel Macron recevait Vladimir Poutine au fort de Brégançon, dans le Sud de la France. Arnaud Dubien, directeur de l’Observatoire franco-russe, livre son analyse de la rencontre.

 

20 août 2019

Le vélo, passion pour les uns, fléau pour les autres

Depuis plusieurs années, le nombre de vélos en circulation à Moscou et dans les grandes villes de Russie est en augmentation constante. Le phénomène ne fait pas que des heureux, explique l’hebdomadaire Ogoniok.

 

26 juillet 2019

Téléphonie mobile :
L’appel du haut-de-gamme

La concurrence que se livrent les fabricants est rude : les Russes achètent des téléphones mobiles toujours plus onéreux. Certains n’hésitent pas à s’endetter pour s’offrir un appareil à 1 000 euros...

 

11 juin 2019