Le Kremlin veut dompter les messageries

À partir du printemps 2019, chaque compte de messagerie instantanée devra être associé à un numéro de téléphone enregistré en Russie, afin de pouvoir fonctionner dans le pays. Officiellement, la nouvelle législation répond à une nécessité pour lutter contre le terrorisme et la publicité intrusive.La loi instaurant des amendes pour les messageries qui ne vérifient pas l’identité de leurs utilisateurs est entrée en vigueur le 1er janvier 2018. Jusqu’à maintenant, elle n’était pas appliquée faute d’un texte précisant la procédure exacte d’identification. Un décret, signé fin octobre par le Premier ministre Dmitri Medvedev, comble cette lacune.

Identification expresse en vingt minutes

Dorénavant, afin d'enregistrer chacun de leurs clients, les messageries instantanées devront faire une demande d’authentification auprès des opérateurs téléphoniques. Ces derniers disposent en effet des données personnelles (nom, prénom, numéro de passeport) de leurs abonnés. Chaque demande d’identification devra être satisfaite en vingt minutes, sous peine d’échec de connexion à la messagerie.
Selon Roskomnadzor, l’autorité russe de contrôle des communications et d’internet, il s'agit de créer un système de communications sûr pour la population et pour l’État.
Si les données fournies par l’utilisateur ne correspondent pas à celles détenues par l’opérateur téléphonique (par exemple, en cas d’achat de carte SIM « sous le manteau », sans enregistrement du passeport), l’accès aux services de messagerie sera refusé. Enfin, tout changement de numéro de téléphone devra entraîner une nouvelle procédure d’authentification de l’utilisateur. Les messageries qui n’appliqueront pas ces nouvelles règles verront leur responsabilité administrative engagée.Alexandre Jarov, directeur de Roskomnadzor, l’autorité russe de contrôle des communications et d’internet, a qualifié d’indispensable cette nouvelle disposition législative,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Anastasia Sedukhina

Dernières nouvelles de la Russie

Yandex, objet de toutes les convoitises

La presse affirme que la plus grande banque du pays, Sberbank, contrôlée par l’État, s’apprête à prendre une part importante au capital du leader russe de l’IT.

1 novembre 2018

Les frontières de l’influence numérique russe

À l'occasion de la sortie de son livre Ru.net, Géopolitique du cyberespace russophone, Kevin Limonier, maître de conférences en études slaves et géopolitique à l’Université Paris VIII Vincennes-Saint-Denis, revient sur l'image de « cyberpuissance » que s'est construite la Russie ces dernières années.

 

21 septembre 2018

Alexandre Jarov : la fulgurante carrière du censeur de l’internet russe

Alexandre Jarov et l’agence fédérale de régulation des communications qu’il dirige, Roskomnadzor, ont déclaré la guerre à la messagerie Telegram et bloque des millions d’adresses IP, perturbant le fonctionnement de tout l’internet russophone.

 

10 mai 2018