Élections municipales : Sergueï Sobianine, le Kremlin en ligne de mire

L’élection du maire de Moscou aura lieu le 9 septembre. Pour la Russie, il s’agit toujours d’un événement politique important, le premier magistrat de la ville est en effet un candidat potentiel à la présidence du pays. Sans surprise, le grand favori est le maire sortant, Sergueï Sobianine. Ancien élu de Tioumen, capitale pétrolière de la Fédération, et ex-chef de l’administration présidentielle, il n’a pas de concurrents sérieux. Avec ses 12,5 millions d’habitants, Moscou est la plus grande agglomération de Russie et d’Europe.

À la différence du scrutin de 2013, marqué par la participation du candidat de l’opposition Alexeï Navalny (27 % des voix), la prochaine élection du maire de Moscou n’offre pas de suspens.
Contrairement à 2013, aucun candidat susceptible de faire un tant soit peu concurrence au maire sortant ne se présente. Andreï Klytchkov, jeune chef de file charismatique et ambitieux du parti communiste à la Douma de la ville de Moscou, que tout le monde voyait déjà candidat, a été nommé gouverneur de la région d’Orel (avec laquelle il n’a pourtant aucun lien). Les candidats de l’opposition libérale, tels Dmitri Goudkov et Ilya Iachine, ont rapidement été écartés : selon la commission électorale, le premier n’a pas fourni tous les documents nécessaires, tandis que le second n’a pas été en mesure de recueillir suffisamment de signatures auprès des députés municipaux, dont la majorité appartient ou est proche du parti au pouvoir Russie unie. Le parti de l’opposition Iabloko n’a pas présenté de candidat en raison de dissensions internes.

La crainte d’une abstention massive

Selon le dernier sondage du Centre russe d’étude de l’opinion publique (VTsIOM), […]

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Anton Ramov

Dernières nouvelles de la Russie

Politique

« Trois Moscou, trois Sobianine » :
La machine de guerre de com’ de la mairie de Moscou

La mairie de Moscou dispose de ressources financières colossales : selon les dernières estimations officielles, le budget municipal pourraient atteindre plus de 28 milliards d’euros en 2019. Une partie de cet argent sert à s’assurer le contrôle de l’espace médiatique.

5 septembre 2018
Politique

Sergueï Sobianine : « Un maire, c’est un distributeur de billets de loterie gagnants. »

Sergueï Sobianine a été nommé maire de Moscou en 2010 par le président de l’époque, Dmitri Medvedev, après avoir gouverné la région de Tioumen, puis dirigé l’administration présidentielle. Il a ensuite été élu à ce poste au premier tour en 2013, face à l’opposant Alexeï Navalny, avec 51,3% des voix. Ce haut fonctionnaire de 59 ans paraît aussi retenu, réservé et austère que son prédécesseur, Iouri Loujkov ‒ soupçonné de trafic d’influence ‒ était outrancier, provocateur et populaire. Sergueï Sobianine a initié de grands projets d’urbanisme ‒ rénovation des parcs, aménagement et piétonnisation de plusieurs artères centrales, lutte contre le petit commerce sauvage et le stationnement anarchique, création de pistes cyclables… ‒ qui ont indéniablement rendu la capitale plus agréable à vivre, en particulier pour les piétons. Mais il est aussi critiqué, notamment depuis le lancement du vaste chantier de démolition des khrouchtchevka, ces immeubles à bas coût, construits massivement dans les années 1950. Alors que les Moscovites s’apprêtent à élire leur maire le 9 septembre prochain, la revue Esquire Russie a soumis des thématiques à Sergueï Sobianine, candidat à sa propre succession. Sur la figure du maire Sergueï Sobianine : Un maire n’est pas un être humain, c’est une machine à laver, un distributeur de billets de loterie gagnants, de bonbons et de gâteaux… C’est aussi un Whipping Boy, ce garçon que l’on punissait à la place du prince, à la cour d’Angleterre, quand le roi était absent. En tant que maire, vous êtes aimé et haï par des gens que vous n’avez jamais vus, pour des raisons qui ne sont pas toujours compréhensibles ni rationnelles. […] Partager :Cliquez pour envoyer par e-mail à un ami(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Facebook(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Twitter(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur LinkedIn(ouvre dans une nouvelle fenêtre)Cliquez pour partager sur Google+(ouvre dans une nouvelle fenêtre)

20 juin 2018