Valentin Ioumachev : le fantôme de Eltsine de retour au Kremlin

Tous les médias russes ont relayé l’annonce, la semaine dernière, de la nomination de Valentin Ioumachev - autrefois conseiller, plume et gendre de Boris Eltsine - au poste de conseiller du président Poutine. Peu après sa nomination, les mêmes médias, stupéfaits, apprenaient qu’il occupait en réalité ces fonctions depuis dix-huit ans !Le 22 juin dernier, un décret publié sur le site du Kremlin désigne un nouveau conseiller présidentiel : Valentin Ioumachev. Si l’homme est une grande figure des années 1990, proche du premier président élu, Boris Eltsine, dont il a même épousé la fille, le pays n’en a quasiment plus entendu parler depuis la passation de pouvoirs à Vladimir Poutine, en 2000.Le retour de Ioumachev a fait la une de tous les journaux qui, sur fond d’accalmie estivale, étaient jusque-là concentrés sur le championnat du monde de football et la très impopulaire réforme des retraites. Mais l’effet a été de courte durée : du côté de l’administration présidentielle, on explique maintenant que Valentin Ioumachev conseille le président Poutine depuis dix-huit ans, le décret annonçant sa récente nomination étant dû à une « erreur de manipulation » !
« Plusieurs journaux russes affirment que Ioumachev aurait suggéré Vladimir Poutine comme successeur potentiel de Boris Eltsine »
Interrogé sur le sujet, le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, confirme que Valentin Ioumachev est depuis longtemps l'un des conseillers de la présidence,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Anastasia Sedukhina

Dernières nouvelles de la Russie

Timati : le rappeur du Kremlin

Entre l'organisation de fêtes luxueuses pour la jeunesse dorée moscovite et un soutien récurrent à Vladimir Poutine, le rappeur Timati a rapidement abandonné l’image de rebelle de ses débuts pour fonder un puissant empire commercial et afficher ses affinités avec le pouvoir en place.

11 décembre 2019

Magnit : la grande distribution en quête de renouveau

Des produits de grande consommation vendus à petits prix dans des magasins rudimentaires : la formule qui a fait le succès des supermarchés Magnit s’essouffle depuis quelques années. Après avoir changé de propriétaire, l’enseigne veut désormais se renouveler.

 

28 novembre 2019

Smartphones : les applications russes s’imposent

Le parlement russe a adopté un projet de loi interdisant la vente de certains appareils électroniques (smartphones, ordinateurs, télévisions dotées de la fonction Smart TV) sans logiciels russes préinstallés.

 

25 novembre 2019