Les libertariens : étoile montante ou étoile filante de l’opposition ?

Pour de nombreux analystes, la manifestation organisée le 30 avril à Moscou en soutien à la messagerie cryptée Telegram et à l’Internet libre constitue le plus grand rassemblement de l’opposition russe cette année. Le Parti libertarien de Russie (LPR) est à l’origine de cet événement auquel entre 10 000 et 15 000 personnes ont participé. Le LPR serait-il l’étoile montante de l’opposition russe ?

La boutique en ligne du LPR est une sorte de vitrine de la formation politique, elle permet de se familiariser rapidement avec ses idées. Elle propose un large choix de t-shirts, de mugs, de badges, d’autocollants et d’autres produits portant les symboles et les slogans des libertariens.

Dans cette vitrine virtuelle, le symbole officiel du parti – un aigle aux ailes déployées – cohabite avec un serpent à sonnettes sous lequel il est inscrit Don’t tread on me (« Ne marche pas sur moi »). Il s’agit pour les libertariens de montrer leur volonté de défendre leur liberté en cas d’attaque dirigée contre eux tout en prônant le pacifisme.

A coté des inscriptions F*** the state et Enjoy capitalism – parmi les plus populaires auprès des militants –, on trouve également la suivante : « Je veux que les couples homosexuels puissent défendre leurs cultures de cannabis avec des armes achetées avec des bitcoins. »

Cette phrase met en exergue plusieurs principes fondamentaux du Parti libertarien : liberté économique, décentralisation des services de police, […]

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Anastasia Sedukhina