Moscou, Saint-Pétersbourg : comment Poutine a réussi à mobiliser les capitales russes

Le 18 mars, sur 73,36 millions d'électeurs qui ont pris part au scrutin, plus de 56 millions ont voté pour Vladimir Poutine. En 2012, ils étaient 45,6 millions.Si la Russie est un pays immense, ce sont ses « capitales » – Moscou (12,5 millions d’habitants) et Saint-Pétersbourg (5,3 millions) – qui continuent de façonner sa vie politique. Comment s’est déroulé le scrutin dans les deux plus grandes villes de la Fédération ?Le vainqueur de l’élection étant connu avant le début de la campagne, la vraie question concernait l’ampleur de cette victoire et le taux de participation. En définitive, même les Moscovites sont allés voter massivement. Outre la traditionnelle mobilisation des employés du secteur public (ceux qu’on appelle en Russie les bioudjetniki) les autorités de la capitale ont simplifié les démarches permettant aux habitants de voter ailleurs que sur leur lieu d’enregistrement.

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Anton Ramov

Dernières nouvelles de la Russie

Pavel Groudinine :
L’avenir nébuleux du communisme en Russie

Pavel Groudinine est au cœur d’un scandale politique. Alors que le président du parti communiste, Guennadi Ziouganov, souhaitait qu’il hérite du mandat du député Jaurès Alferov, récemment décédé, la Commission électorale a mis son veto.

 

1 avril 2019

Ukraine, tous ennemis de l’intérieur

Le premier tour de la présidentielle ukrainienne aura lieu ce dimanche 31 mars. Sur fond de conflit avec la Russie, l’étiquette d’ « agent du Kremlin » et les accusations d’intelligence avec l’ennemi fusent de toutes parts, servant à discréditer les adversaires.

29 mars 2019

Le pouvoir russe au féminin

Sénatrices, députées, ministres, opposantes… A l'occasion de la journée internationale des femmes, le Courrier de Russie dresse une série de portraits de responsables politiques russes plus ou moins influentes.

 

8 mars 2019