Moscou, Saint-Pétersbourg : comment Poutine a réussi à mobiliser les capitales russes

Moscou, Saint-Pétersbourg : comment Poutine a réussi à mobiliser les capitales russes

Le 18 mars, sur 73,36 millions d'électeurs qui ont pris part au scrutin, plus de 56 millions ont voté pour Vladimir Poutine. En 2012, ils étaient 45,6 millions.Si la Russie est un pays immense, ce sont ses « capitales » – Moscou (12,5 millions d’habitants) et Saint-Pétersbourg (5,3 millions) – qui continuent de façonner sa vie politique. Comment s’est déroulé le scrutin dans les deux plus grandes villes de la Fédération ?Le vainqueur de l’élection étant connu avant le début de la campagne, la vraie question concernait l’ampleur de cette victoire et le taux de participation. En définitive, même les Moscovites sont allés voter massivement. Outre la traditionnelle mobilisation des employés du secteur public (ceux qu’on appelle en Russie les bioudjetniki) les autorités de la capitale ont simplifié les démarches permettant aux habitants de voter ailleurs que sur leur lieu d’enregistrement.

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné se connecter

Anton Ramov

Dernières nouvelles de la Russie

Autopartage : les hackers prennent le volant

Apparu en Russie en 2015, l’autopartage y a connu un boum fulgurant : Moscou est aujourd’hui la ville européenne disposant du plus grand nombre de voitures en libre-service.

 

30 septembre 2019

Élections locales en Russie : Un vote utile à n’importe quel prix

Le 8 septembre, des élections régionales et municipales se tiendront en Russie. À la différence des scrutins précédents, Moscou, dont la population élira les députés de la Douma locale, a été le théâtre d’une campagne émaillée de scandales.

 

6 septembre 2019

L’opposition dans la rue :
Objectif Moscou

Le 20 juillet dernier, à Moscou, entre dix mille (selon la police) et vingt-deux mille (selon les organisateurs) manifestants se sont rassemblés avenue Sakharov. Motif de leur mécontentement : le rejet, par la Commission électorale, de trente-neuf candidatures « hors-système » pour les élections locales du 8 septembre prochain.

 

26 juillet 2019