Daghestan : L’indispensable Souleïman Kerimov

Le sénateur et milliardaire Souleïman Kerimov, interdit de sortie du territoire français après son arrestation en novembre dernier pour blanchiment de fraude fiscale, a pour la deuxième fois été autorisé à se rendre en Russie. Ce second voyage a suscité bien davantage l’intérêt des observateurs que le premier, effectué en janvier. Pourquoi l’oligarque, qui a l’obligation de rester dans les Alpes-Maritimes, a-t-il soudain dû rentrer d’urgence chez lui ? Plusieurs hypothèses sont avancées par la presse russe.Souleïman Kerimov, dont la fortune s’élève, selon Forbes, à 6,3 milliards de dollars (dont 82,44% des actions du producteur d’or Polyus et l’aéroport international de Makhatchkala), a été arrêté à l’aéroport de Nice le 20 novembre 2017. La justice française l’accuse de fraude fiscale pour un montant qui pourrait s’élever à 400 millions d’euros (acquisition de villas sur la Côte d’Azur à travers des prête-noms) et d’entrée illégale de valises de billets dont la valeur atteindrait entre 500 à 750 millions d’euros. Toutefois, en France, la fraude fiscale ne fait pas partie des délits graves. En outre, le sénateur a versé la caution de 40 millions d’euros exigée par le procureur de Nice. En janvier 2018, ce dernier a autorisé M. Kerimov à passer trois jours en Russie pour « rendre visite à un parent malade », selon la version officielle. Compte tenu de son statut de sénateur et du montant de la caution,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Anton Ramov

Dernières nouvelles de la Russie

Pavel Groudinine :
L’avenir nébuleux du communisme en Russie

Pavel Groudinine est au cœur d’un scandale politique. Alors que le président du parti communiste, Guennadi Ziouganov, souhaitait qu’il hérite du mandat du député Jaurès Alferov, récemment décédé, la Commission électorale a mis son veto.

 

1 avril 2019

Ukraine, tous ennemis de l’intérieur

Le premier tour de la présidentielle ukrainienne aura lieu ce dimanche 31 mars. Sur fond de conflit avec la Russie, l’étiquette d’ « agent du Kremlin » et les accusations d’intelligence avec l’ennemi fusent de toutes parts, servant à discréditer les adversaires.

29 mars 2019

Le pouvoir russe au féminin

Sénatrices, députées, ministres, opposantes… A l'occasion de la journée internationale des femmes, le Courrier de Russie dresse une série de portraits de responsables politiques russes plus ou moins influentes.

 

8 mars 2019