Pavel Groudinine. Crédits : president-groudinin.rf

Pavel Groudinine, candidat du PC : un homme nouveau pour des idées anciennes

Le 23 décembre 2017, une nouvelle étonnait les politologues et la population. Le Parti communiste (KPRF) annonçait la candidature non pas de Guennadi Ziouganov, son leader de longue date, mais de Pavel Groudinine, peu connu des électeurs et directeur du sovkhoze Lénine, ancienne ferme d’État privatisée dans la région de Moscou.

Qui est Pavel Groudinine ?

À 57 ans, Pavel Groudinine a travaillé toute sa vie au sovkhoze Lénine, qu’il dirige depuis 1995, date à laquelle il en est devenu l’actionnaire majoritaire. Prospère, l’entreprise assure près du tiers de la production de fraises du pays, elle possède des vergers et un élevage laitier. Toutefois, ce miracle économique n’est dû ni au fruit rouge, ni à son accès direct à un marché de 15 millions de consommateurs, ni à ses bonnes infrastructures. Si le territoire du sovkhoze est couvert à 90 % par des champs, une ferme et une usine de transformation de fruits, 90 % de ses bénéfices proviennent de transactions immobilières. L’entreprise loue ses terres incultivables, situées à côté du périphérique MKAD, à de grandes chaînes commerciales et vend les appartements des immeubles construits sur son territoire. Pavel Groudinine a le mérite de transférer une grande partie de ces bénéfices aux jardins d’enfants et aux écoles de son sovkhoze plutôt que de le dépenser en immobilier à Londres ou en yachts. Les employés de l’exploitation gagnent en moyenne 78 000 roubles (environ 1 100 €) par mois, soit un salaire très correct en Russie (surtout à la campagne). Leur employeur leur offre en outre des conditions intéressantes pour acheter un logement à proximité du sovkhoze et assure une retraite complémentaire à ses anciens employés. […]

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Anton RamovTraduit par Maïlis Destrée