Alexeï Koudrine et Boris Titov (photomontage). Crédits : Forum international de l'Université des finances

Titov / Koudrine : lequel a l’oreille de Poutine ?

Vladimir Poutine n’a pas encore annoncé sa candidature à un quatrième mandat qu’un nouveau prétendant s’est lancé, le 26 novembre, dans la course à la présidence : Boris Titov, délégué aux droits des entrepreneurs et leader du Parti de la croissance. L’ancien ministre des Finances Alexeï Koudrine, dont le programme économique fait concurrence à celui de Titov, a déclaré pour sa part qu’il ne participerait pas à la présidentielle de mars 2018.

Homme d’affaires, milliardaire en dollars, propriétaire, entre autres, de l’usine de vins mousseux Abrau-Durso, président du Parti de la croissance (le « parti des entrepreneurs », qui a remporté 1,29 % des voix aux législatives de 2016) et, depuis quelques jours, candidat libéral à la présidence, Boris Titov n’a aucune chance ‒ et il le sait ‒ de se retrouver à la tête du plus grand État du monde. « Nous n’ignorons pas que Vladimir Poutine sera le favori incontesté », a-t-il déclaré. Titov et son parti regrettent, […]

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Anton Ramov