Boris Titov, candidat à la présidentielle de 2018. Crédits : Kremlin.ru

Boris Titov : un candidat business

Boris Titov, homme d’affaires et délégué aux droits des entrepreneurs près le président russe, a annoncé sa candidature à la présidentielle 2018. Quels sont les motifs et les enjeux de cette décision ? Décryptage.

Un programme business

Le conseil d'administration du Parti de la croissance (libéral conservateur), fondé et dirigé par Boris Titov, a approuvé dimanche 26 novembre à l’unanimité la candidature de ce dernier à l’élection présidentielle, prévue pour mars 2018.« Nous entrons en politique pour changer l’économie, a-t-il déclaré à la presse, avant de détailler sa stratégie : Il s’agit de créer dans notre pays une économie efficace, contemporaine, basée sur l’initiative des gens, sur le développement des petites et moyennes entreprises, sur des outils de production modernisés et, plus largement, sur l’économie des gens qui travaillent. Les gens qui travaillent ne doivent pas être pauvres – c’est notre premier principe. Nous devons gagner de l’argent pour nous et pour tout le pays. »À Vladimir Poutine, « favori clair et incontesté » de l’élection mais aussi « garant de la stabilité du pays », pour reprendre les mots du candidat, Boris Titov et son parti demandent plus.

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Julia Breen

Dernières nouvelles de la Russie

Souvenirs rock
du « pays des merveilles »

La chanteuse et productrice américaine Joanna Stingray, figure clef de la scène rock soviétique underground de la fin des années 1980, a fréquenté les artistes les plus emblématiques de la période, de Viktor Tsoï (chanteur du groupe Kino) à Boris Grebenchtchikov (musicien et compositeur de Kino, Aquarium).

 

17 mai 2019

Postface au 70e anniversaire de l’OTAN

Pour Sergueï Karaganov, président honoraire du Conseil de politique extérieure et de défense, influent think-tank russe de relations internationales, il est temps que l'OTAN trouve une raison d'exister autre que la menace, selon lui fabriquée, que ferait peser la Russie sur la sécurité du continent européen.

 

14 mai 2019

Mezen : un village
au chevet de son hôpital

À Mezen, petite ville du Grand Nord russe, les retraités se sont organisés pour financer la rénovation de l’hôpital municipal. Un reportage du magazine Ogoniok.

 

12 avril 2019