Rencontre entre le président russe Vladimir Poutine et les gouverneurs nouvellement élus, le 20 septembre. Crédits : Kremlin.ru

Régions : une nouvelle garde de gouverneurs pour booster le développement économique

Depuis le 25 septembre, Vladimir Poutine a déjà renvoyé deux gouverneurs régionaux, et quatre autres ont annoncé leur démission prochaine. En tout, les responsables de dix sujets de la Fédération pourraient être remplacés en l'espace de quelques jours. Tour d'horizon. 

Les départs

Le 25 septembre, le gouverneur de la région de Samara, Nikolaï Merkouchkine, 66 ans, a annoncé sa démission. Dmitri Azarov, 47 ans, maire de la ville de Samara de 2010 à 2014, puis représentant de la région au Conseil de la Fédération, a été désigné pour le remplacer par intérim. On sait que les deux hommes avaient été en conflit. Le gouverneur intérimaire, interrogé sur sa nomination, a promis d'achever la construction du stade Samara Arena pour la Coupe du monde 2018 et d'entamer une « révision complète» du travail de son prédécesseur.Le gouverneur de la région de Nijni Novgorod Valeri Chantsev, 70 ans, en poste depuis 2005, a fait part de sa démission anticipée le 26 septembre. Pour le remplacer par intérim, Vladimir Poutine a nommé Gleb Nikitine, 40 ans, premier vice-ministre russe de l'industrie et du commerce. Depuis 1999, Gleb Nikitine a assumé diverses responsabilités dans le domaine des biens publics, se chargeant notamment, en 2011, de la privatisation des actions de la banque VTB.Le gouverneur du kraï de Krasnoïarsk, en Sibérie, Viktor Tolokonski, 64 ans, annoncé sa démission lors d'une réunion du gouvernement régional, le 26 septembre. En poste depuis 2014, il aurait dû y rester jusqu'en 2019. Alexander Ouss, 62 ans, président de l'assemblée législative, a été désigné pour lui succéder par intérim. Cette nomination a surpris : avant son annonce, les experts avançaient les noms de quatre candidats potentiels plus jeunes.Le 28 septembre, c'est le chef du district autonome de Nénétsie,

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Rusina Shikhatova

Dernières nouvelles de la Russie

Le retour du grand roman russe

En 2015, le premier roman de Gouzel Iakhina, Zouleikha ouvre les yeux, s'imposait dans la littérature russe. Ce récit de la dékoulakisation est aujourd’hui traduit en 16 langues. Le Courrier de Russie a rencontré sa traductrice française, Maud Mabillard.

 

16 février 2018

Norilsk, une ville nickel

Visite guidée de Norilsk, considérée comme l'une des villes les plus froides et les plus polluées du monde.

 

21 novembre 2017

Tastin’France : des viticulteurs français à l’assaut du marché russe

Business France a organisé une série de dégustations de vins et spiritueux français en Russie et CEI baptisée Tastin’France.

 

6 novembre 2017