Poutine Tourtchak

Le grand ménage automnal chez les gouverneurs russes s’achève en beauté

Jeudi 12 octobre, Vladimir Poutine a congédié le gouverneur de la région de Pskov, Andreï Tourtchak. Il s’agit du onzième responsable régional écarté du pouvoir en l’espace de trois semaines et, certainement, du dernier de cette vague, assurent plusieurs sources gouvernementales des médias russes. Mais Tourtchak est un cas particulier. Explications.

Les rumeurs anonymes sur son départ couraient dans la presse russe depuis une semaine. Andreï Tourtchak, 42 ans, gouverneur de la région de Pskov depuis 2009, quitte ses fonctions à compter du 12 octobre. Tout comme ses dix ex-collègues, il le fait de son « propre gré » et est remplacé temporairement par un jeune nouveau : Mikhaïl Vedernikov, 42 ans, ancien adjoint du représentant plénipotentiaire du président dans le district fédéral du Nord-Ouest, dont dépend Pskov. Mais passons.

Car le plus intéressant, dans le cas Tourtchak, est moins son remplaçant que le processus de son renvoi. D’abord, le départ de l’ex-gouverneur de Pskov clôturerait, selon les informateurs des agences d’information russes, […]

Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou abonnez-vous !

Thomas Gras