|  
43K Abonnés
  |   |  
L'actuel président russe, Vladimir Poutine, lors de sa "Ligne directe", en juin 2017. Crédits : Kremlin.ru

Présidentielle russe 2018 : la candidature de Vladimir Poutine se précise

Vladimir Poutine devrait présenter sa candidature à l’élection présidentielle très prochainement, selon des sources du quotidien Kommersant au sein de l’administration du président, et en deux étapes. Explications.

L'actuel président russe, Vladimir Poutine, lors de sa "Ligne directe", en juin 2017. Crédits : Kremlin.ru
L’actuel président russe, Vladimir Poutine, lors de sa « Ligne directe », en juin 2017. Crédits : Kremlin.ru

Si la date exacte de l’annonce de la candidature potentielle de Vladimir Poutine est encore inconnue, celle-ci devrait avoir lieu en novembre, car « il est impossible d’attendre décembre pour tirer au clair cette question, ce serait perçu comme anormal », souligne un informateur de Kommersant.

La forme aurait quant à elle été décidée. À en croire la même source, selon le plan du Kremlin, Vladimir Poutine devrait dans un premier temps annoncer sa candidature à sa réélection de façon informelle, lors d’un show télévisé rappelant la « Ligne directe » annuelle, cette émission au cours de laquelle le président russe dialogue plusieurs heures durant avec la population, en répondant aux questions des intervenants.

Le chef de l’État devrait ensuite participer à une série d’événements officiels « rassembleurs », notamment l’inauguration du monument aux victimes des répressions politiques, le 30 octobre à Moscou, un thème sensible et cher à l’opposition libérale.

La seconde étape consisterait à légaliser la candidature de l’actuel président en tant que « candidat indépendant ». La législation fixe au 6 janvier la date limite d’enregistrement des candidatures auprès de la commission électorale. Sauf surprise, Vladimir Poutine devrait le faire au dernier moment, ayant récemment déclaré que, dès que la campagne débutera, « tout le monde arrête[ra] de travailler ».

La date de l’élection devrait enfin être officialisée entre le 7 et le 17 décembre 2017. Celle-ci pourrait se tenir le 18 mars 2018, jour officiel du rattachement de la Crimée à la Russie quatre ans auparavant – un symbole fort en faveur de l’actuel président.

Lukas Aubin

Dernières nouvelles de la Russie

Politique

Vladimir Poutine visite le siège de Yandex et cherche à séduire la jeune génération

Le président a ainsi discuté avec l’assistant vocal Alice, découvert un véhicule sans pilote et été informé sur les dernières mises à jour du moteur de recherche.

22 septembre 2017
Politique

18 % des Russes prêts à voter pour un candidat soutenu par Vladimir Poutine… et inexistant

Un sondage mené en parallèle, portant, lui, sur les candidats potentiels bien réels, indique par ailleurs que 48 % des Russes pourraient voter pour Vladimir Poutine.

20 septembre 2017
Société

Tirs accidentels sur des civils au cours de l’exercice Zapad 2017 ? Du buzz à la réalité

Du rififi sur le polygone

19 septembre 2017
  1. monsieur poutine es le meilleur président pour la Russie ces un homme honnête tolérant patient cet homme es instruit intelligent cet homme aime mieux le dialogue que la guerre bien^sur ce n’est certainement pas un lâche il défend son pays et les intérêts de ces citoyens bec et ongles moi je donnerais le reste de ma vie pour lui serré une fois la main et le remercié car c’est grâce a lui que nous n’avons pas encore eu de guerre en Europe

  2. Il serait souhaitable que Vladimir Poutine soit élu, un des rares Présidents qui aime son pays et qui respecte ces citoyens. J’aimerais beaucoup que notre adolescent attardé lui ressemble…

    1. Poutine est un grand homme d etat tres intelligent defendant les interets de la russie et participant a la restauration de sa grandeur. Il sera reelu sans aucun pb

  3. J’aurais quelques commentaires à faire par rapport à ta réponse. Notamment le fait qu’il y ait eu des conflits récents en Europe (et oui, l’Ukraine est en Europe), desquels la Russie en a profité pour annexer la Crimée après avoir soutenus ces agissements. Ensuite pour ce qui est de la défense des intérêts des citoyens je veux bien le croire, mais Poutine défend surtout ceux de ces camarades et les siens (ce qui brise aussi le coté « honnête que tu lui confères car oui, cela passe par du détournement d’argent en masse). Pour le coté tolérant, je ne pense pas qu’éliminer ces opposants politiques soit une preuve de sa tolérance mais après tout, on a jamais prouvé que les ordres venaient de lui ou de ses hommes me dira t-on. Je t’invite enfin, si tu le souhaites, à regarder le documentaire « la fortune cachée de Poutine » (que tu peux retrouver sur Netflix) pour comprendre d’autre facette de sa personnalité, car les médias relayent une image d’un homme politique fort mais jamais le businessman/fraudeur/mafieux qu’il est.

Les commentaires sont fermés.