Comment les entreprises européennes contournent les sanctions en Crimée
Politique

Comment les entreprises européennes contournent les sanctions en Crimée

Deux entreprises hollandaises sont soupçonnées d’avoir livré de l’équipement en Crimée en violant le régime des sanctions contre la Russie, rapportent les médias hollandais, mi-septembre. Début juillet, des informations semblables circulaient sur le groupe allemand Siemens. Tour d'horizon de Kommersant.Les deux sociétés hollandaises auraient fabriqué et assemblé des composants destinés à l’équipement utilisé dans la construction du pont du détroit de Kertch, qui doit relier la péninsule de Crimée à la Russie continentale. En cause : un marteau spécifique, destiné à l’installation des piliers du pont.L’entreprise Biljard Hydrauliek aurait fabriqué une des pièces principales du dispositif, et le groupe Dematec Equipment l’aurait assemblée et livrée dans la péninsule de Taman. Celle-ci, située dans la région russe de Krasnodar, est séparée de la péninsule de Kertch, en Crimée, par le détroit de Kertch. Les deux entreprises sont ainsi accusées d’avoir enfreint le régime des sanctions, qui interdit à toute compagnie européenne de vendre du matériel ou participer à des projets en Crimée depuis son rattachement à la Russie.

Il vous reste 75% de l'article à consulter...

Créez votre compte et accédez gratuitement à 3 articles par mois

Je crée mon compte

Déjà abonné se connecter

Traduit par Julia Breen

Dernières nouvelles de la Russie

Vladimir Tchijov : « La Russie n’a jamais refusé le dialogue avec l’UE »

À l’instar d’Emmanuel Macron, de plus en plus de chefs d’État et de gouvenrement européens se prononcent en faveur d’une normalisation des relations avec Moscou. Le quotidien Kommersant s’est entretenu avec Vladimir Tchijov, représentant permanent de la Russie à Bruxelles.

 

24 janvier 2020

Centres de rétention pour migrants : « Pire qu’en prison »

Les étrangers en situation irrégulière sont envoyés dans des centres de rétention administrative en attendant leur expulsion. Boris Klin, membre de la Commission de contrôle civique de la ville de Moscou, s’est rendu dans l’un d'eux pour le journal Izvestia.

 

9 janvier 2020

« Le Français » : la Russie face à son passé soviétique

À l’occasion de la sortie de son film Le Français, qui raconte le quotidien d’un étudiant français côtoyant la jeunesse soviétique dans le Moscou de la fin des années 1950, le réalisateur Andreï Smirnov (L’Automne, La Gare de Biélorussie) s’est confié au journal d’opposition Novaïa gazeta. Extraits.

 

22 novembre 2019